Fête nationale

Cette année, je n’ai pas tellement le coeur à la fête. Je trouve qu’on a eu, collectivement, un très dur printemps — et pas grand chose pour se réjouir. Les événements nous ont bien fait voir l’ampleur du travail qu’on a devant nous pour bâtir une société plus juste. Franchement, j’ai déjà été plus fier de notre État. Je n’ai pas grand chose à ajouter que ce que j’ai dit dans les textes que j’ai écrit depuis le mois de mars.

Alors pour éviter de tomber dans le radotage et pour essayer de renouveler mes pistes de réflexion — pour changer d’air — je vais probablement utiliser mon blogue un peu différemment dans les prochains mois.

Je publierai un peu de tout et de n’importe quoi, juste pour le fun, pour écrire. 

Dans l’esprit du défi #100daystooffload… que je compte bien relever!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s