Branchée? Et comment! (tiré de Virus Magazine)

À la demande de Mario Asselin, je rends disponible ici le texte que j’ai récemment signé pour le magazine Virus, numéro de décembre 2002. Puisqu’il n’est autrement disponible que dans la région de Montréal…

Prochain numéro en février. À suivre

BRANCHÉE! ET COMMENT?
par Clément Laberge

Qu’elle est intrigante cette grosse boîte qui repose au pied de l’arbre de Noël depuis quelques jours …

Qu’est-ce que ça pourrait bien être ? Un camion jaune assez gros pour s’asseoir dessus ? Une maison de poupée ? Mieux… tout un quartier de petites maisons roses et blanches ! Ou une armada de bateaux en blocs Lego ? À moins que ce ne soit une piste de course ? Ou le train miniature que réclame Étienne à grands cris depuis plus de deux mois ? Le suspens dure déjà depuis plusieurs jours. Alors que vous, vous savez.

Vous savez qu’il n’y aura cette année qu’un seul cadeau sous l’étincelant sapin, un cadeau pour toute la famille : un ordinateur et tout ce qu’il faut pour avoir accès à Internet !

Cette année, la magie de Noël prendra tout son sens… Rien ne sera plus jamais pareil dans la maisonnée une fois que ce cadeau aura été déballé ! Ne serait-ce que parce que, comme le souligne le Réseau Éducation Médias : « …après avoir négocié, acheté, installé et branché votre petite boîte magique, peut-être déchanterez-vous : l’ordinateur domestique est à la fois merveilleux et un tantinet dérangeant. »

Dérangeant ? Alors… comment est-il possible accroître vos chances que les bouleversements qui accompagneront l’arrivée de cet ordinateur dans la famille seront bénéfiques ?

Reconnaître ses peurs

Il faudra d’abord identifier et formuler vos craintes et vos peurs à l’égard d’Internet… afin d’en discuter entre vous, comme parents.

Peur que les enfants consacrent trop de temps à l’ordinateur au détriment d’autres activités ? Qu’ils soient mis en contact avec des images pornographiques ? Qu’il fassent l’objet de sollicitation ou de harcèlement dans des espaces de discussion ? Qu’ils soient bombardés de messages publicitaires plus ou moins insidieux ?

Aucun doute, les raisons d’être inquiets sont aussi légitimes que nombreuses. Faire l’autruche à leur sujet ne réglera jamais rien. Fort heureusement, les façons d’atténuer ces craintes le sont aussi.

Choisir un emplacement judicieux

Parmi tous les trucs, celui qui est certainement le plus efficace consiste à installer l’ordinateur dans un endroit passant de la maison : le salon, la cuisine (pourquoi pas ?), la salle familiale. Si un tel aménagement facilite la surveillance, il permet surtout d’éviter que l’utilisation de l’ordinateur ne devienne un moyen pour s’isoler.

Éviter l’isolement des enfants (et des parents) lorsqu’ils « font de l’ordi » permet de s’assurer que l’utilisation qui en sera faite pourra être constamment balisée par les valeurs familiales et qu’elle stimulera les discussions entre chaque membre de la famille.

Dans un contexte comme celui-là, l’ordinateur peut même devenir un « révélateur de passions » vous permettant de découvrir ce qui plaît à vos enfants et d’alimenter leurs passions par un clin d’oeil, ou une simple tape dans le dos.

Dans de nombreuses familles, la télévision a détourné une bonne partie du temps qui était auparavant consacré à l’échange et au partage. L’arrivée d’un ordinateur peut être l’occasion de se réapproprier une partie de ce temps. Cela devrait d’ailleurs faire l’objet d’une prochaine chronique.

Filtrer Internet ?

Plusieurs parents nouvellement branchés à Internet se laissent convaincre d’installer sur l’ordinateur familial des logiciels de filtrage ou de blocage des contenus jugés offensants.

Sans condamner ceux qui formulent de telles recommandations, je vous signale qu’aucun logiciel n’est infaillible et que la plupart des experts qui les ont analysés en déconseillent même l’utilisation. De nombreux textes publiés sur le Web rendent compte des inconvénients associés à ce type de logiciels. Signalons en particulier celui de François Guité, Les filtres internet ‹ avantages et inconvénients.

Justement, à la suite de la dernière chronique, un lecteur m’écrivait pour me confier qu’il avait choisi de laisser sa fille aller à sa guise sur Internet plutôt que de l’empêcher de voir certains sites. Il précisait du même coup qu’il vérifiait tout de même grâce à « l’historique du navigateur » si ses parcours sur le Web restaient acceptables. C’est une attitude qui, si elle n’a pas pour effet de briser la relation de confiance entre le père et sa fille (qui, selon son âge, pourrait se sentir indûment épiée) m’apparaît en effet bien préférable à une solution de censure technique

Responsable du CLEMI, Isabelle Breda précise à ce sujet que « ce qui est le plus pernicieux lorsqu’un parent met un filtre sur un ordinateur, c’est qu’il devient persuadé que son enfant est à l’abri. L’enfant aussi le croit. Il relâche sa vigilance. Et le jour où il sera sur Internet sans filtre, à ce moment-là les réflexes de vigilance critique vis-à-vis de ce qu’on peut trouver n’auront pas été acquis. Et c’est là que l’enfant sera réellement en danger. »

C’est donc sans aucun doute la complicité qui s’installera entre vous et vos enfants autour du clavier qui aura la plus grande influence sur votre future présence parmi les 26 % des parents branchés qui, aux États-Unis, affirment « qu’Internet a amélioré la qualité du temps passé avec leurs enfants ». Je vous le souhaite vivement !

Branchée? et comment!

QUELQUES SITES POUR LES PARENTS
QUI AURONT MIS UN ORDINATEUR SOUS L’ARBRE DE NOËL

La Toile et les jeunes

Réseau Éducation Médias ‹ La gestion de l’Internet

Guide pour l’utilisation sécuritaire d’Internet

Filtres Internet: avantages et inconvénients

Aussi:

Parents are more wired than non-parents (Pew Internet Project)

Internet influence la façon dont les familles canadiennes travaillent et vivent ensemble (RBC Groupe Financier)

3 comments

  1. Merci Clément; dans la version électronique de l’info-parents de demain, je souhaitais donner l’hyperlien puisque sûrement, certains vivent cette situation de la « grosse boîte qui repose au pied de l’arbre de Noël… »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s