An autonomous assembly of resources under the personal control of each learner

Sebastian Fielder, commentant Stephen Downes, à partir de textes de Ivan Illich déjà évoqués ici:

« Stephen is right, there is quite a bit of observational evidence that « people who are strongly connected to the internet » find ways to manage their own learning beyond pre-packaged programs. Is there really a « need for more educational packages » or should we try to nurture « an educational network or web for the autonomous assembly of resources under the personal control of each learner »? »

One comment

  1. Belle perspective ‹ mais perspective théorique, il me semble.

    Comme le but de l’apprentissage individuel est souvent de dépasser les cadrages imposés par les « educational packages », comment peut-on penser développer un « réseau » ‹ donc un cadre ‹ qui puisse satisfaire aux besoins d’un « autonomous learner », dont l’objectif (ou du moins le processus) consiste à dépasser ce cadre ?

    Il y a là un paradoxe difficile à résoudre (à moins d’avoir en tête des « autonomous learners » semi-autonomes, ayant besoin d’un cadre minimal…).

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s