Georges Leroux et le rôle des intellectuels dans la société

Entrevue intéressante à Indicatif présent cette semaine avec Georges Leroux, professeur de philosophie à l’UQAM.

Le segment le plus intéressant, il me semble, est celui où M. Leroux aborde, à l’invitation de Marie-France Bazzo, le rôle et la place des intellectuels (des philosophes en particulier) dans la société québécoise. Intéressant, sauf que je n’ai pas été convaincu par le fait que l’affirmation selon laquelle « la question n’est pas celle du rôle des intellectuels, mais celui du rétrécissement de l’espace public ». On ne peut certes pas nier ce rétrécissement, mais on doit assurément le nuancer quand on constate que bien des artistes (pour ne nommer que ceux-là) réussissent à s’engager dans les débats publics bien plus efficacement que les intellectuels.

L’écoute de l’entrevue, stimulante, me ramène l’idée que je développais dans ce texte il y a quelques mois: le rôle des intellectuels est celui d’experts, bien sûr (comme le mentionne d’ailleurs Georges Leroux) mais aussi (surtout?) celui de PROPOSER. Et c’est là que leur absence de l’espace public est le plus condamnable à mon avis.

Sans compter que dénoncer le rétrécissement de l’espace public sans s’engager activement dans l’exploration de ce que les nouvelles technologies peuvent offrir comme moyens pour contrer cette tendance (en particulier les carnets web) me semble pour le moins étonnant comme attitude. Facilité?

S’ils vivaient aujourd’hui, Sarte, Nietzsche, Habermas et Platon n’auraient-ils pas occupé le nouvel espace ouvert par les carnets Web? Je le pense.

3 comments

  1. L’autorité et la confiance

    Georges Leroux est professeur au département de philosophie de L’UQAM. Il intervient souvent sur la place publique sur des sujets comme l¹enseignement de la philosophie au collégial, Platon et les Talibans, le rôle des intellectuels dans la société et …

  2. L’autorité et la confiance

    Georges Leroux est professeur au département de philosophie de L’UQAM. Il intervient souvent sur la place publique sur des sujets comme l¹enseignement de la philosophie au collégial, Platon et les Talibans, le rôle des intellectuels dans la société et …

  3. Une très grande assimilation des intellectuels aux
    Philosophes serait un peu réductrice. Sont-ce Pla-
    ton,Habermas et d’autres noms du genre cité seuls,
    qui ont pensé le monde ? C’est non,de toute évi-
    dence. Mais l’intellectuel en général fait partie de
    la gamme des « acteurs »,comme dirait Michel Cro
    zier. La force de cet acteur,c’est son crâne bourré à partir duquel il se ressourcerait infiniment et
    donc, »proposerait ». L’intellectualisme est ainsi
    forcement élitiste,et vice-versa.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s