Thèse de Patrick Plante: technologie, citoyenneté et… carnets!

Par le plus grand des hasards, je suis tombé la semaine dernière sur la version électronique d’un mémoire de maîtrise dans lequel je suis cité à quelques reprises. Ça m’a fait tout drôle… (de me lire sous forme de compte-rendu de lecture aussi d’ailleurs… voir dans ce document pdf!).

Réalisée par Patrick Plante, sous la direction de Jacques Rhéaume, la thèse s’intitule Développement d’un hypertexte utilitaire pour l’appropriation critique des technologies de l’information et des communications dans une perspective d’éducation à la citoyenneté (format .pdf). Il a été présenté à la Faculté des études supérieures de l’Université Laval en juillet 2003 dans le cadre du programme de maîtrise en technologie de l’éducation.

Description sommaire:

Dans son essai, Patrick Plante fait d’abord survol de la nature de la la citoyenneté, des principales attitudes possibles à l’égard de la technologie, des caractéristiques principales des « communautés virtuelles » et des valeurs fondamentales des premiers « cybercitoyens » (les hackers). Il propose la mise en place d’un « hypertexte utilitaire » (que la description permet d’associer à un carnet, même s’il a découvert l’existence de ce type de publication en cours de rédaction), dont le résultat peut-être consulté à cette adresse: http://patrick.levinux.org.

Commentaires:

Son analyse sur la question de la citoyenneté me semble très intéressante, malgré un parti-pris politique qu’il m’aurait semblé plus intéressant de voir mieux assumé (et donc plus clairement avoué).

L’analyse sur la technologie, loin d’être dépourvue d’intérêt, m’est apparue un peu moins originale.

L’analyse sur la cybercitoyenneté, principalement basée sur l’incontournable ouvrage de Pekka Himanen (L’Éthique hacker et l’esprit de l’ère de l’information), constitue la clé de voûte de l’essai. Elle aurait méritée d’être approfondie et placée au coeur du texte de façon plus évidente.

Quant au site qui résulte de cette démarche, je le perçois comme un excellent point de départ, le lien entre la ponctualité dans laquelle s’inscrit la rédaction d’une thèse (même si ça peut parfois paraître très long!) et la durée dans laquelle doit s’inscrire l’action pour que le fruit de cette intense réflexion puisse se transposer dans le réel. Il y manque à mon avis quelques morceaux importants, qui s’ajouteront sans doute au cours des prochains mois (je ne manquerai d’ailleurs pas d’offrir un coup de pouce à cette fin s’il le veut bien!).

En conclusion:

Ça été une très belle surprise de découvrir que quelqu’un poursuit actuellement des réflexions sur des thèmes aussi près de ceux qui m’occupent.

J’ai passé deux agréables heures à la lecture du mémoire.

J’en ressorts avec une foule de nouvelles pistes de réflexion à explorer et d’ouvrages à survoler.

Si j’ai l’occasion de discuter avec l’auteur, je me promets de lui suggérer l’exploration des travaux qui se font actuellement dans l’entourage de Marlene Scardamalia, un survol accéléré de la carnetosphère et, peut-être, parce que je suis moi-même en train d’en faire la lecture, cet ouvrage de James-Paul Gee: What Video Games Have to Teach Us About Learning and Literacy qui, malgré ce que peut laisser croire le titre, est très près de notre champ de réflexion.

Ouverture:

Je réalise plus clairement que jamais, qu’il nous manque un texte synthèse qui permette d’inscrire clairement la dynamique des carnets dans une perspective socio-constructiviste de l’apprentissage et dans un contexte où les choix technologiques ne sont pas neutres, ni au regard de la pédagogie, ni au regard de la citoyenneté. Pas encore totalement clair… mais je rêve déjà que ce texte pourra permettre de rapprocher avec efficience la « communauté des carnetiers », la « communauté linux » et la « communauté du knowledge building ». Tout ça finira par se rapprocher… plus tôt que tard… et pourquoi pas dans le cadre des RIMA? À cogiter…

Chose certaine, la lecture du mémoire de Patrick Plante a contribué à me le faire voir tout ça un peu plus précisément et, pour cela, je devrai le remercier chaleureusement.

Prochaine étape:

Prendre finalement contact avec la gang de Lévinux… à commencer par Renee Fountain, en particulier par rapport à ceci et cela.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s