Région apprenante: une notion inspirante, selon le CSE

Ce lundi, on peut lire dans Le Devoir un texte de Jean-Pierre Proulx, président du Conseil supérieur de l’éducation, qui présente le plus récent avis de l’organisme (auquel j’ai fait référence il y a quelques jours). Un extrait:

« Le Conseil propose enfin, tant aux établissements d’enseignement qu’aux organismes du milieu, d’élargir la perspective de formation à partir de cette «notion inspirante» qu’est la «ville apprenante» ou la «région apprenante». Cette association de mots, surprenante au premier abord, signifie simplement que la ville ou la région a «une volonté clairement affichée de placer l’innovation et l’apprentissage au coeur de la stratégie de leur développement», ce qui implique un partenariat durable entre tous les intervenants d’un territoire donné. » (texte complet)

Encore de belles citations en prévision du prochain Forum économique de la région de Québec, qui devrait porter sur l’idée de Québec comme une cité éducative.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s