Participer au colloque de l’APOP… à partir de Paris!

Je me suis fais plaisir il y a quelques jours en acceptant d’animer un atelier dans le cadre de l’ambitieux projet de colloque à distance de l’APOP, qui aura lieu les 10 et 11 janvier 2007. J’animerai donc un atelier à parir de Paris, avec des participants qui seront physiquement situés un peu partout au Québec (et ailleurs, qui sait?).

Le programme présente la version courte de la description d’atelier, mais je reprends ici la version un peu plus longue pour le plaisir.

Du cyberespace à la cité éducative

Les établissements scolaires ont la forme qu’on leur connaît aujourd’hui parce qu’ils permettent de réunir en un seul endroit un vaste ensemble de ressources destinées à faciliter l’apprentissage: équipements, bibliothèques, enseignants, spécialistes, etc.  L’école est une concentration des ressources éducatives de la cité.
Dès lors que les réseaux informatiques permettent de donner accès aux ressources éducatives sans pour autant devoir les réunir en un seul endroit quel sens doit-on donner à l’école? Comment expliquer aux jeunes adultes qu’ils doivent aller à l’école alors qu’ils peuvent parcourir le monde du bout des doigts?
Et si l’école, libérée sa fonction de « lieu d’accès à la connaissance » devenait surtout, grâce aux TIC, un  lieu d’apprentissage de la citoyenneté — d’une citoyenneté plus ouverte, plus active et plus solidaire que jamais? Et si les technologies étaient avant tout pour l’école des outils pour s’ouvrir au monde ?
Et si nous nous étions trompé et qu’au lieu de chercher à initier les élèves aux nouvelles technologies le rôle de l’école était plutôt de les aider à passer du cyberespace à la cité éducative?
 
* * *
 
Cet atelier sera l’occasion d’explorer — à partir d’exemples concrets — comment les TIC nous obligent à développer une nouvelle conception de l’école et du matériel éducatif ainsi qu’à repenser lentement, mais sûrement, le rôle du prof qui, loin d’être marginalisé, devrait s’en trouvé fortement revalorisé.
 
Au programme : très courte introduction, série d’exemples commentés, courte conclusion et échange — surtout des échanges! Et peut-être même une réalisation collective au terme de l’atelier.

Et tiens… ça me fait penser que je n’ai pas encore rassemblé ici mes notes sur le congrès de l’Association internationale des villes éducatrices, qui s’est tenu à Lyon à la mi-septembre. J’y reviendrai dès que possible. J’en suis revenu à la fois ravi et très fier. À suivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s