Print is dead

Prochaine lecture:

Via lafeuille

Mise à jour: Extrait d’une entrevue de l’auteur par Joe Wikert:

« First and foremost, publishers need to rid themselves of the notion that they’re in the « book » business. (The only ones who are in the book business are printers.) Instead, publishers need to realize that they’re in the idea business. And once they start to get this reality into their heads, they’ll start to see that a digital world will offer them many more opportunities than limitations, and that an electronic world isn’t the end of Gutenberg’s invention, but is instead its latest improvement. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s