Martine et Alberte

 

« …j’ai appris que les modes, comme les gens, vont et viennent. Les attentions se dispersent, s’essoufflent, cherchent à se reconcentrer, puis se dispersent de nouveau… »

Fin de journée. De journée folle! Vraiment.

Je reprends mon souffle en lisant un peu, en faisant le tour de quelques blogues, de quelques sources d’inspiration — pour me nourrir l’esprit avant d’aller reposer mon corps…

… avant une autre journée folle — sans doute plus folle encore.

Et j’ai envie de prendre quelques minutes pour faire honneur à deux personnes. Une que j’ai la chance de connaître un peu, et l’autre seulement indirectement, par son oeuvre.

La première, c’est Martine Pagé. Elle soulignait dimanche les dix ans de son blogue — ce n’est pas rien! Et j’ai d’autant plus le goût de faire découvrir son blogue qu’elle a encore envie d’y faire des expériences… et c’est ben l’fun, parce qu’un blogue, c’est, de mon point de vue, d’abord et avant tout un atelier, un espace personnel de création.

Ne manquez surtout pas sa fiction instantanée #3, qui est particulièrement géniale à mon avis. Je ne vous en dit pas plus — je ne voudrais surtout pas vous priver du plaisir que j’ai eu à la découvrir.

La deuxième personne, c’est Francis Desharnais — l’auteur de Burquette — qui doit vivre des moments particulièrement intenses ces derniers jours avec l’avènement du site web de Burquette (et du papa d’Alberte, évidemment — quel sympathique détestable!) — un site web dans lequel son oeuvre s’anime, en vidéo… avec un résultat plus vrai que nature.

Le Papa d’Alberte avec la voie d’Yves Corbeil! — fallait quand même y penser! Bravo!

Dans les deux cas, y’a qu’un mot: j’adore! 

Un commentaire

  1. Quelle belle surprise! Tes commentaires sont très appréciés. C’est généreux de me faire autant de place sur ton blogue aujourd’hui. J’ai l’impression d’être un gros ballon gonflé à l’hélium qui flotte joyeusement au-dessus de ta page Web! ;)

    Je partage aussi ton enthousiasme pour l’arrivée du site de Burquette. Coïncidence heureuse: j’ai fait la rencontre de Francis le mois dernier dans le cadre d’un jury sur lequel nous siégions tous les deux à Québec. Il m’a parlé de ce projet et j’avais bien hâte qu’il voit le jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s