Ordinateurs usagés pour les écoles

Comme point de départ, une nouvelle qui réalimente un vieux dossier qui a déjà soulevé les passions, les uns n’acceptant pas que les écoles deviennent autant de poubelles informatiques, les autres se réjouissant que les ordinateurs qui ne servent plus aux grands organismes publics et privés soient mis à la disposition des écoles.

14 165 ordinateurs et 1206 portables pour les écoles du Québec.

Ce matériel informatique gouvernemental a été remis à l’OPEQ afin qu’il connaisse une seconde vie dans les écoles. La valeur estimée des biens redistribués est de 1 961 000 dollars. Cette estimation représente 10 % de la valeur à neuf du matériel ; il s’agit donc d’une économie de plusieurs millions de dollars pour le réseau de l’éducation.

Source : AMEQ en ligne

Ensuite, une discussion, par courriel… dont je conserve ici quelques traces (avec l’autorisation des participants).


—/ début /—

1. Guy Bergeron

Faites des dons pour les petits enfants pauvres du système d’éducation du Québec.

Imaginez les belles machines que les écoles vont recevoir! […]

Bien voyooooons… Allons-nous revenir à la procession de la Fête-Dieu? Clément… Je suis certain que tu n’as jamais connu cela. Ça manque à ta culture!

2. Mario Asselin

Tu n’as rien compris Guy, il faut relire la phrase: « économie de plusieurs millions de dollars pour le réseau de l’éducation »…

Le pire ce serait que les gens qui ont écrit cela croient ce qu’ils ont écrit…

Pour ce qui est de la procession de la Fête-Dieu, il semble que je sois dans la même catégorie que Clément !!! Mais j’ai déjà vu cela dans « Le crime d’Ovide Plouffe ». Je ne suis pas partant pour réintroduire la « pro… cession » d’ordinateurs, surtout si c’est pour faire la preuve que ça ne marche pas !

3. Clément Laberge

Guy, Mario, Jean, Audrey (et j’invite Gilles Grégoire à se joindre à la discussion… il est directeur de l’école de l’École du Versant, dont je suis membre du conseil d’établissement)

Je suis d’accord que ce genre de dons n’est pas l’idéal;
Je suis d’accord que ce ne sont pas vraiment des économies;
Je suis d’accord que c’est un peu odieux pour le gouvernement de
se faire du capital politique avec une affaire de même…

Mais on ne peut pas ignorer que ces machines rendront de bons services dans le réseau scolaire. Dans bien des écoles en tous cas. Et qu’on pourrait en faire un très bon usage si on le planifiait comme il
faut, avec un bon leadership. Pas pour faire n’importe quoi… mais on pourrait leur trouver de très bon usage. Faut pas trop faire nos susceptibles. Le linge de l’aîné peut encore dépanner le cadet…

À l’école de Béatrice cette année, si on se fie au budget prévu par la Commission scolaire, nous ne pourrions acheter que deux nouveaux ordinateurs pour tout l’école (ou quelque chose du genre). En lieu et place, le Conseil d’établissement a décidé d’acheter un ordinateur neuf et une dizaine d’ordi « usagés » qui viennent de ce genre de programme de cessions. Ok, ok, c’est pas les gros chars, et ça m’embarrasse… mais on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a…

La pire situation ce serait de « garocher » ces ordis dans les écoles sans « plan de match » adaptés à leur condition. Si on essaie de faire à croire aux profs que ce sont « comme des ordis neufs » on va se
planter. Mais si on se fait un plan en conséquence, et qu’on se sert de ces postes pour permettre à chaque classe de faire appel à des carnets, par exemple, (suffit d’en faire des bornes internet, à la
limite), ben on ne pourra pas dire que « ça ne marche pas ». Dans ces conditions, je plaide pour! J’aimerais mieux des beaux iBooks, mais entre ça et rien, je prends des vieux ordis transformés en bornes internet que rien du tout… parce que ça m’aidera davantage à faire tomber les murs de l’école que rien pantoute, ou qu’un tableau noir de plus ou qu’une pile de manuels ou que le rêve d’un ordinateur flambant neuf. […]

4. Guy Bergeron

J’ai écrit ce message pour susciter la discussion. Prenons seulement l’aspect du respect de l’environnement, la récupération de telles machines pour les écoles me semble à tout le moins bien écolo. C’est à considérer sérieusement!

Mais, avec le peu de vision du MEQ, dans les CS on risque de présenter ces machines comme « La solution ». Il sera très important de spécifier le type d’utilisation. Ces ordinateurs sont certainement limités. […]

5. Gilles Grégoire

OPEQ n’est pas l’OPEP.
Il y en a un plus cossu.

Pour Clément. Non les dons de l’OPEQ ne se compare pas avec le niveaux d’achat d’ordi usagés dans les CS.

Vérifier les configuration des apareils de l’OPEQ. Ils sont bons pour un usage TRÈS limité.

J’ai déjà demandé 2 portables dans ce programme. Ils m’ont été accordés. J’avais hâte de les voir. Il y en a un que je vois à tous les jours dans mon bureau parce qu’il traîne sous le fax. et que personne n’en veut ( surtout pas moi ). Un beau 486 avec 16 meg. L’autre ( grosse machine ) Pentium 133 avec 16 meg. Full équiped. J’ai acheté une carte de mémoire ( 250$ ) le board est défectueux et ne la prends pas. La mémoire n’est pas retournable. Le portable est aux oubliettes.

J’ai aussi des postes de travail. La seule utilité présentement, ils servent de dépanneurs dans les classes pour consulter internet ou imprimer en réseau. Ce que je sais de ces apareils, on peut les utiliser comme serveur d’impression, entrer les notes dans les salles de profs ou pour accumuler la poussière. C’est cette dernière utilisation qui est la plus courante.

6. Guy Bergeron

Tu as ta réponse.

J’ai vécu 12 ans dans une CS. On est même pas en mesure de gérer nos propres vieux appareils et le MEQ veut en ajouter. Merdique…

On va mettre plus d’argent que la valeur de ces appareils en temps d’opération et en pièces à ajouter. On peut avoir un ordi neuf (sans écran) pour 300$ avec lecteur CD.

Le seul élément positif, à mon sens, est en fonction de l’environnement (récupération).

7. Audrey Miller

Personnellement, j’abonde dans le sens de Clément.

Même si ce ne sont pas des Formules 1, ces ordinateurs, il y a encore trop d’école qui n’ont pas assez de machines pour en faire autre chose que de jouer à des jeux dessus lorsqu’il pleut pour la récréation.

Oui, le gouvernement en profite pour se faire du capital de sympathie, mais si on voit au-delà de ça, on n’a pas le choix de se rendre à l’évidence que ça aurait été bien pire de jeter tous ces appareils que de les donner à un organisme qui fait sûrement ce qu’il peut. Mario, quand tu dis que les ordinateurs reçu de l’OPEQ ne servent qu’à ramasser de la poussière, eh bien au moins il n’ont rien coûté. Il y a sûrement au moins une école quelque part qui a vraiment bénéficié de cette mesure. J’ose espérer que ce ne sont pas que des 286 qu’ils ont donné! Si les fonctionnaires travaillaient dessus, pourquoi à tout le moins ne pourraient-ils pas servir de poste Internet pour les écoles? […]

8. Gilles Grégoire

NON, les ordis ne sont pas aussi gratuit qu’on le pense. Lors de leur offre dans les écoles, il y a un standard d’offert ( celui-ci est peu attrayant ). On propose un ajout de mémoire pour x$, un disque dur plus imposant encore x$ etc…

Par la suite, on ajoute les licences pour les logiciels utilisés. Compte-tenu de leur faible capacité, on y place des suite gratuite et peu gourmande comme SUN le propose avec OPEN OFFICE. LÀ, ça chiale parce que c’est pas pareil. Les fonctions ne sont pas à la mëme place, les extensions de fichiers sont différentes …

Ah oui, on va les placer en classe car ils sont trop lents pour le lab. On peux-tu avoir Internet?

Pas de problème, on va cabler ???

Pis là, on entend. On s’en sert plus car ils sont trop lents.

Et la poussière s’accumule dessus en espérant que les école n’ont pas investi dans le mobilier pour recevoir ces dinosaures. A titre d’exemple une chaise coûte $24 et un bureau $90. Pis le concierge chiale à son tour lors du grand ménage en disant que c’est de l’ouvrage inutile car personne les utilise.

—/ fin /—

10 comments

  1. Avec Linux, des vieux ordis ça fait:

    + de bons serveurs d’impression
    + ou de partage de fichiers
    + des postes pour apprendre comment tout foutre en l’air et remonter un système (plutôt au secondaire, j’avoue)
    + un pas si mauvais serveur de courriel
    + un environnement d’apprentissage de configuration de serveur web
    + une base de donnée centralisée
    + une console texte pour lire le web au lieu de le regarder
    + un laboratoire de code perl
    + un zonee démilitarisée pour apprendre à installer un firewall…

    Il me semble qu’il y a des dizaines et des dizaines d’utilisation de ces postes usagés, il suffit d’être un peu créatif et de ne pas espérer faire la même chose avec qu’un nouvel ordinateur équipé de windows xp! J’ai tellement appris avec des vieux ordinateurs dans ma vie, ça stimule la résolution de problèmes et la créativité.

  2. Je viens de tomber sur ça un peu par hasard:

    « Que faire lorsque son parc informatique actuel est vétuste, un tantinet hétéroclite et que les budgets ne permettent que de faire du saupoudrage ? Quand on sait que ce ne sont pas les 10 millions d’investissements récemment annoncés par le ministre Reid qui permettront de rafraîchir les infrastructures informatiques actuelles, un seul choix s’impose : changer ses façons d’approcher l’informatique pour tirer le meilleur avantage possible de chacun des précieux dollars dépensés dans ce domaine. »

    Source: http://www.ledevoir.com/2004/02/09/46924.html

  3. Stimulant comme discussion!

    De prime abord j’aurais eu tendance à me ranger sans conditions du côté de Clément et d’Audrey. L’intervention de Gilles m’a fait réfléchir. Je crois qu’il faut retenir deux choses de son intervention.

    La première c’est qu’il y a vieux et vieux… Mon portable personnel n’est qu’un PII à 366 Mhz, 160 Mo de RAM équipé d’un disque dur de 10Go sur lequel je fais tourner à la fois Win 98 et Linux (Mandrake 9.2). Et… je compte le conserver un petit bout de temps. À l’exception des derniers jeux et du montage vidéo, je fais de tout et à une vitesse suffisante pour ne pas m’exaspérer. Je nomme quelques logiciels que j’utilise : OpenOffice, Gimp, Photoshop Elements, logiciel pour numériseur de diapo, Audacity, etc. Sans compter Internet et des tas de plug-ins. On peut faire choses à l’école avec çà! Non! Il suffit de s’entendre sur la limite inférieure à accepter. Le mien est parfait, c’est peut-être çà la limite.

    La seconde, c’est qu’il fait apprendre la « simplicité volontaire ». C’est pas péché la simplicité volontaire. C’est même nécessaire quand on est pauvre… et notre système scolaire l’est! Faut pas exiger XP, ni la toute dernière version de chacun des logiciels. Plus ils sont récents plus ils sont gourmands en ressources et plus ils ne sont pas utilisés à leur plein potentiel. Par exemple pour du texte, AbiWord est peu gourmand et offre un certaine conpatibilité avec Word. D’autre part, le PDF, ça règle beaucoup (pas tous, je l’accorde) des problèmes de compatibilité. Il existe maintenant des solutions gratuites et pas trop lourdes pour faire du PDF. Les extensions de fichiers, et bien … c’est pas du chinois, me semble qu’on peut arriver à faire comprendre cela à un enseignant!

    Et il y a Linux. Çà règle pas tout, loin de là! Mais en général, même en interface graphique, c’est moins gourmand que Windows. La barre descend peut-être d’une bonne centaine, voire plus de Mhz.

    Pour conclure, je suis pour.En autant, comme le disait Clément, qu’on ait un plan… et qu’on n’accepte quand même pas de vrais dinosaures.

  4. Bonjour,

    J’ai une petite association dont l’objectif est de promouvoir les jeunes.

    Je voudrais mettre aux bénéfices de ces jeunes là une petite formation en informatique (même une notion) pour compléter leurs connaissances et pour faciliter la recherche d’emploi.

    En lisant votre discussion, j’ai trouvé que des vieux PC existent quelque part et peut être on peut les utiliser pour les bonheurs des autres. Comme j’indiqué plus haut, mon association a besoin ces matériels même s’ils sont vétustes et usés. Les membres de cette association sont des étudiants ou des jeunes sans emploi à faible ou sans moyen financier.

    Si quelqu’un peut m’indiquer quel organisme ou quelle personne pourrait répondre à ces besoins.

    NB: Mon association se trouve à Madagascar et je suis natif de ce pays.

    Remerciements.

  5. je suis un enseignant
    je veux aider les jeunes elèves et jeunes déscolarisés à connaitre l’outil informatique afin qu’il puissent s’inserrer dans le vie active comme mon ami rakoto de madagascar.
    pour cela j’ai besoin d’ordinateurs usagés mais encore en état de bon fonctionnement pour aider ces jeunes dont le pouvoir d’achat est faible et aggravé par la crise qu’a traversé mon pays la Cote d’Ivoire.
    Si vous pouvez m’aider n’hésitez pas .MERCI

  6. Je suis aussi un adepte des jeux video.
    Pour aider les jeunes que nous encadrons dans notre association à se familiariser avec ces nouveaux jeux de sociéte.Nous prions toutes personnes aillant des consoles de jeux de nous les faire parvenir . Notre email est : yaojulien3@yahoo.com
    Merci de nous repondre
    amicalement yao

  7. s’il vs plait honorable et généreuses personnes j’ai vraiment bésoin d’un ordinateur, d’un seul, peu importe le type ou la durée de vie seulement qu’il soit à mésure d’êrte mis en marche pour me permettre pour saisir mes textes.
    Merci de me comprendre merci d’avance pour votre générosité.
    Que Dieu vous bénisse

  8. slt je suis un jeune Beninois en fin de formation .j’ai eu le MCSA de Microsoft en Informatique pour le moment j’ai pas dev job.mais je veux bien ouvrir un cyber café et je suis a la recherche d’odinateurs usagés pour pouvoir réaliser mon projet.merci d’avance si vous pouvez m’aidez.je vous serai reconnaissant

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s