Racisme

À l’occasion de la mort de l’Abbé Pierre, Michel Vastel nous rappelle une de ses très belles paroles — particulièrement pertinente en cette période de véritable délire médiatique au sujet du racisme:

« Un raciste est un homme qui se trompe de colère. »

3 commentaires

  1. Bonjour Remolino,

    je me demande ce que tu penses du débat actuel au Québec sur la question des « accomodements raisonnables ». Je serais curieux de savoir comment tu vois la question, particulièrement d’une perspective du milieu de l’éducation. Cette question de l’intégration versus le respect des droits minoritaires et individuels… Ta perspective a-t-elle changé depuis que tu es en France? Peut-être tu pourrais publier un petit billet là-dessus!

  2. Très bonne question, M. Ducasse. Depuis le début, ce débat sent le racisme à plein nez. Il y avait en ce sens un article fort intéressant dans l’Alternative (cet ajout mensuel au Devoir) de cette semaine. Il faudra que je vous trouve un lien vers ledit article.

    Ceci étant dit, j’ai appris que vous veniez vous installer dans notre petit coin de pays, M. Ducasse. Peut-être aurons-nous la chance de travailler ensemble.

    Au plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s