Le plaisir de l’éditeur

J’avais fait référence il y a quelques temps au plaisir de voir se construire une oeuvre, du point de vue d’un auteur.

Sophie Imbault, qui travaille aux Éditions du Septentrion, nous livre aujourd’hui un bel exemple du plaisir de l’éditeur (de l’éditrice!) — celui d’accompagner l’auteur, et de voir le livre prendre forme.

C’est Sous la couverture… avec en prime quelques primeurs sur deux livres à paraître bientôt… dont le très attendu tome 2 des Chroniques d’une mère indigne.

2 commentaires

  1. Une chose est sûre, l’année 2009 commence en beauté quand on a des projets de cette qualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s