Les jeunes dans les réseaux sociaux: la thèse de Danah Boyd est en ligne!

Belle surprise, ce matin, en lisant jill/txt — j’apprends que la thèse de doctorat de Danah Boyd est maintenant disponible en ligne!

Au cours des dernières années, Danah Boyd a été régulièrement citée, partout sur le Web, et jusque dans les plus grands vecteurs de la presse traditionnelle, particulièrement quand FaceBook, Myspace et aux réseaux sociaux ont fait l’actualité. Ses travaux ont d’ailleurs eux-mêmes régulièrement poussé ces sites dans l’actualité.

Les textes de Danah Boyd ne sont jamais monotones. Son style est clair, dynamique, punchy. Lire un texte de Danah Boyd c’est presque chaque fois accepter de changer de perspective — c’est se laisser interpeller par ses trouvailles d’ethnographe (elle a vraiment un extraordinaire sens de l’observation et de l’exemple!) et par son analyse sociologique hors du commun.

Le titre de sa thèse est Taken Out of Context: American Teen Sociality in Networked Publics — c’est un document pdf de 406 pages dont la lecture (ou même un simple survol) promet d’être riche et de provoquer de très nombreuses réflexions et remises en question. J’ai hâte de la lire! En attendant, quelques extraits du résumé:

As social network sites like MySpace and Facebook emerged, American teenagers began adopting them as spaces to mark identity and socialize with peers. Teens leveraged these sites for a wide array of everyday social practices (…) the unchartered nature of these sites generated fear among adults.

This dissertation documents my 2.5-year ethnographic study of American teens’ engagement with social network sites and the ways in which their participation supported and complicated three practices—self-presentation, peer sociality, and negotiating adult society.

My analysis centers on how social network sites can be understood as networked publics (…)

Four properties [of those networked publics] —persistence, searchability, replicability, and scalability—and three dynamics—invisible audiences, collapsed contexts, and the blurring of public and private—are examined and woven throughout the discussion.

As teenagers learned to navigate social network sites, they developed potent strategies for managing the complexities of and social awkwardness incurred by these sites. Their strategies reveal how new forms of social media are incorporated into everyday life, complicating some practices and reinforcing others. New technologies reshape public life, but teens’ engagement also reconfigures the technology itself.

Post scriptum: J’avais commencé ce texte ce matin et, coïncidence amusante, j’ai rencontré au cours de la journée une québécoise qui travaille sur des thèmes apparentés à ceux de Danah Boyd: Sandra Rodriguez.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s