Québec, Paris… et Copenhague

Un mois depuis le dernier texte. Et ça bouge, très vite. Les transformations en cours dans le domaine de l’édition continuent de s’accélérer. Les articles sur le sujet se multiplient.

Dans l’avion vers Paris, la semaine dernière, mon voisin lisait les articles du journal Les Affaires sur l’édition numérique. Au retour, ma voisine lisait l’édition de fin d’année de SVM qui présente en converture « la révolution eBook ». On a pas fini de lire des spéculations et d’aller de surprises en étonnements dans ce domaine!

Et tout ce temps l’équipe continue de rencontrer des éditeurs au Québec, ailleurs au Canada et en France. Nous continuons à développer la plateforme technologique qui nous permet de répondre à leurs besoins et à les accompagner dans leurs réflexions en rapport avec les prochaines étapes. Ça ne chôme pas! — et c’est parfois un peu difficile de tenir compte à la fois des exigences des éditeurs qui débutent dans le numérique et de ceux qui s’y sont mis depuis plusieurs mois et qui ont adopté un autre rythme. Nous devrons faire des efforts importants pour améliorer nos communications. Je pense qu’on peut résumer cela en disant que ce sont, dans les circonstances, de bien beaux problèmes.

J’essaie aussi de ne pas perdre de vue que la Terre continue de tourner, et que plus encore que de faire passer l’éducation et la culture à l’ère du numérique, il y a des enjeux encore bien plus grands doivent demeurer au coeur de nos préoccupations — le réchauffement climatique, notamment. À suivre cette semaine à Copenhague.

À travers ça, pour ne pas me laisser avaler par le maëlstrom: un peu de lecture, de bons plats (délicieuses côtelettes d’agneau à l’orange hier soir, fougasse aux olives ce midi), quelques sorties culturelles (dont, hier, les Variations mécaniques d’Harold Réhaume: une merveille!), un peu d’air (notamment au nouveau Marché de Noël allemand de Québec) et quelques surprises (dont les prix Boomerang remis à Buzzz.tv). Tout cela avec en trame de fond un nouveau loisir : la photo. Je me suis offert pour cela un appareil qui me ravit en plus d’explorer tous les outils que m’offre mon iPhone. On ne regarde vraiment pas notre environnement de la même façon avec un appareil photo à la main — ni même avec un iPhone ou avec un reflex de qualité. J’adore!

Je m’amuse également beaucoup en explorant quelques outils de traitement d’images, comme pour le clin d’oeil au Sommet de Copenhague qui est en haut de ce texte, réalisé entièrement à partir du iPhone et de quelques Apps bien choisies (en l’occurence PS Mobile et ColorSplash). Le vase au centre de la photo m’a été offert il y a quelques mois par des amis de retour de la capitale danoise.

Je laisse pour le moment quelques traces photographiques ici et là, mais je finirai bien par organiser un peu mieux tout ça… (reste à voir comment!).

P.S. et parfois les loisirs rejoignent les activités professionnels, comme dans le cas de ce message reçu il y a quelques jours dans mon compte Flickr

2 commentaires

  1. bientôt des photos sur le blog ?  – on le souhaite! et content de voir que le jetlag ne coupe pas l’appétit des grands voyageurs!

  2. Heureux de voir que tu te renouvelles constament…ce qui ne me surprend pas, cher Clément ! De plus, a ce que je peux voir…il existe une graine d’artiste en toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s