Petits papiers

J’ai étiré le plaisir des vacances de quelques jours cette année. J’en avais bien besoin.

Mais toute bonne chose a une fin.

Deux petits papiers colorés trouvés au fond de ma poche se sont chargés de me le rappeler ce matin: fini les bonbons!

Ils m’ont aussi rappelé New York, où je les avais pris à la sortie d’un resto, en décembre.

J’ai aussi revu une oeuvre magnifique de Josée Landry Sirois — un des coups de coeur de notre déambulation dans les galeries d’art il y a quelques jours.

Y’a peut-être pu de bonbons au fond de mes poches, mais j’ai encore des rêves plein la tête.

Ça va être une maudite belle année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s