Au-delà des mots, un éloge de la folie

J’avais gardé pour ce soir la lecture du texte que le Devoir consacrait samedi à Alberto Manguel.

Je n’ai pas été déçu. C’est un excellent texte, qui offre de riches pistes de réflexion sur la lecture, sous toutes ses formes.

Je pourrais en reprendre des extraits. Je ne le ferai pas. Il faut lire le texte en entier

…avant de lire bientôt son plus récent livre Éloge de la folie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s