La vie en rose d’Yves Bolduc (eille… franchement!)

IMG_5498 (1)

Deux articles me fouettent, ce matin, au moment où j’aborde une nouvelle élection (partielle, celle-là) dans Jean-Talon.

Dans La Presse, d’abord — où je trouve complètement surréaliste qu’on offre à nouveau une visibilité aussi complaisante à Yves Bolduc après ses invraisemblables choix des deux dernières années.

La vie en rose | Michèle Ouimet | La Presse | 25 avril 2015

Je ne referai pas toute l’histoire ce matin, mais eille! Monsieur Bolduc a été élu en 2012. Il s’est retrouvé dans l’opposition officielle. Il a choisi de ne pas assumer ses responsabilités de député et de retourner à la pratique de la médecine à plein temps (contrairement à ce que dit l’article), tout en conservant la totalité de son salaire de député. C’est déjà inacceptable. Qui plus est, il a réclamé au cours de cette période des primes pour le moins contestables (dont il a dû rembourser une partie). Il est ensuite réélu en 2014, fait une très mauvaise année parlementaire, avant d’être démis de ses fonctions par le premier ministre, puis démissionner (parce qu’aucun autre ministère n’était assez prestigieux pour lui), forcer une élection partielle (et les coûts qui vont avec) en empochant une prime de transition… alors qu’il retourne pourtant sans aucun délai à la pratique de la médecine. Tout ça est scandaleux.

Le parcours de Monsieur Bolduc au cours des dernières années a été essentiellement guidé par ses intérêts personnels — hors de toute moralité et certainement pas dans l’intérêt des citoyens qu’il devait représenter à l’Assemblée nationale. C’est une manière de faire de la politique qui alimente un profond cynisme dans la population. Et c’est le contraire de tout ce à quoi je crois.  Madame Ouimet termine son article en disant que la politique a trahi Monsieur Bolduc, je pense plutôt que c’est Monsieur Bolduc qui a trahi la politique.

Il va falloir que le Parti Libéral reconnaisse un jour sa responsabilité pour avoir toléré, et même défendu, de tels abus.

* * *

Le deuxième article est dans la section blogues du site du Journal de Québec, sous la plume de Mario Asselin.

Le temps des partielles | Mario Asselin | Journal de Québec | 15 avril 2015

Sans être d’accord sur tous les éléments de l’analyse proposée, je partage l’avis de Mario que mon principal défi, comme candidat du Parti Québécois, sera d’obtenir l’attention des médias. Je m’y prépare et je compte bien sur l’appui des gens qui croient à une candidature comme la mienne pour m’aider à gagner cette attention.

Je me réjouis particulièrement de la fin du texte:

«…j’espère qu’on pourra […] parler un peu d’éducation et de la vision qu’on a pour la capitale, dans ces prochaines semaines.

Si on est chanceux, on pourra peut-être sortir des sentiers battus et provoquer des discussions sur des sujets inattendus.»

C’est bien pour ça que je me prépare à refaire campagne.

Parce que la démocratie, et la politique, c’est d’abord et avant tout, aller à la rencontre des gens, écouter, dialoguer, brasser des idées, proposer. C’est faire preuve de leadership.

Parce que ce n’est dans l’intérêt de personne que le Parti Libéral continue à tenir pour acquis cette circonscription. On a bien vu ce que ça donne dans ces cas-là.

* * *

…et dire qu’il me reste encore Le Devoir et Le Soleil à lire… c’est un samedi matin qui promet!

Photo: Section de Line Garden, une oeuvre de Julia Jamrozik et Coryn Kempster présetée aux Jardins de Métis à l’été 2014

3 commentaires

  1. Bonne chance pour ta campagne. Il est temps que des gens de ta trempe envahissent le Parlement.

  2. Il faut au plus vite redonner ses lettres de noblesse à la politique : tu es de la trempe de ces gens qui peuvent le faire :-) On en a beaucoup besoin dans notre société perdue dans la politique spectacle ou dans la politique des petits intérêts personnels au détriment de la population qui élit ces gens-là malgré tout…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s