Poésie (autour de 1990)

J’ai récemment remis la main sur une série de poèmes que j’ai écrits entre 1990 et 1995 — pendant la fin de mon secondaire, mon cégep (surtout) et mon université. Je me souviens d’avoir trouvé beaucoup de plaisir dans cette forme de création. Je m’y remettrai peut-être un de ces jours, qui sait?

Pour le moment je me contenterai de partager, pour le plaisir, le texte que j’ai rédigé au retour de mon baptême de l’air, à bord d’un tout petit avion au-dessus de la ville de Québec.


Noctambule impénitent
les célestes diaprures
étaient mon unique horizon
jusqu’au crépuscule magique
où un fragile vaisseau
m’emporta sur le nocturne
océan

vertigineuse découverte
le miroitement diaphane
des espaces humains

la vermeille cryptographie de
la vie
s’offre à mon regard
comme seules les
constellations l’avaient fait

funambule, je découvre
l’orfèvre cité.

One comment

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s