Mandats

Photo prise le 23 août, devant le ministère de la Culture et des Communications, à Québec.

Ce texte fait partie de la série Mon calendrier de l’Avent 2018.

 

Une autre année comme travailleur autonome. Et j’en suis ravi.

Quand j’ai quitté De Marque, il y a trois ans, je m’étais dit que je ferais six mois à mon compte, le temps de trouver un nouvel emploi.

Puis, d’une chose à l’autre, j’y ai pris goût, j’ai eu la chance d’avoir des contrats stimulants… et j’ai surtout apprivoisé les avantages et les inconvénients de cette situation.

Et trois ans plus tard, j’y vois surtout des avantages. Je vais donc continuer comme ça pour l’avenir prévisible.

En début d’année, j’ai complété un mandat de directeur général par intérim de la BTLF. J’ai ensuite consacré l’essentiel de l’année à coordonner la mesure 111 du Plan culturel numérique du Québec — avec un plaisir renouvelé tous les jours. J’espère que ça se poursuivra en 2019.

Quelques autres plus petits mandats m’ont aussi apporté un peu de variété, toujours très appréciée.


Extrait de mon journal du 23 août:

«J’aborde la journée avec de grandes ambitions d’efficacité. Je crois que ça peut être la journée par laquelle l’automne démarre vraiment. Il fait beau, vent — température pré-automnale.»

5 comments

  1. Tu ne jardines pas, toi, hein? 23 août, l’automne, t’en as de bonnes! :-)

    Les ambitions d’efficacité, ça, je connais… mais je ne contrôle pas quels jours seront Productifs-avec-un-grand-P. Quand c’est un sur deux, je suis bien satisfaite (mais bon, mes jours productifs avec un petit p ne sont pas chômés non plus…)

    Elle est belle, la sculpture (je n’y connais rien, mais j’aime ses formes)… mais hmmm… devant les communications et la culture, je vois trois hommes qui discutent… sans cerveau. M’enfin ce n’est que mon interprétation ignorante, mais… ça m’en dit un peu trop long.

  2. Haha, on fait notre rentrée en juillet ici, mais c’est uniquement technique (lire: une date que le gouvernement veut, qu’on lui donne, et c’est tout), puisque je ne souscris pas au concept de l’année scolaire. Mon automne commence quand le jardin gèle — finalement… je ne souscris pas trop aux saisons non plus! hahahaha!

    Merci pour le lien, je vais l’explorer. Ce n’est pas de la sévérité, hein, mais de l’ignorance honnête… Et une réaction viscérale (quant à l’emplacement de la sculpture, qui teinte sans doute son sens original): c’est pas le gouvernement actuel qui va changer mon impression qu’on est gouvernés par des hommes qui s’écoutent parler les uns les autres… Mais j’ai zéro contexte pour la sculpture, et je vais en acquérir.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s