1er juillet

Sept années dans le désordre.

Lire, écrire, popoter, bien manger, jouer en famille. Regarder House of Cards.

Visiter le Moulin à laine d’Ulverton avec une guide exceptionnelle: un vrai paradis photographique.

Manger de la pizza dans la cour avec des amis. Faire des churros.

Acheter de la peinture en aérosol au Canadian Tire. Expérimenter le street art avec le fils.

Faire le projet d’écrire une série de courts abécédaires au cours de l’été.

Faire le projet de mettre dans une bouteille le Labo des histoires, un soupçon de Québec numérique et un peu de 826 Valencia et de bien remuer pour voir ce qui pourrait en ressortir. 

Faire une partie de cartes en famille après un délicieux souper de fettucinne alfredo agrémenté de pétoncles.

Écrire un texte sur mes premières observations après une semaine sans Facebook.

Dessiner des portraits sur mon iPhone.

Lire deux numéros du New Yorker sur des airs de jazz.

Travailler un peu. Passer la tondeuse. Faire un peu de ménage. Se demander qu’est-ce que ça signifie d’être canadien aujourd’hui.

***

Ce texte est le quatrième d’une série de textes pour lesquels je m’inspire des notes que je prends quotidiennement depuis maintenant plusieurs années.

C’est aussi le cinquième texte de mon défi #100daystooffload

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s