22- Invraisemblable!

Je me suis réveillé à 4h45. Trop excité pour me rendormir. 

C’est qu’hier midi j’ai reçu une première réponse aux cartes de Noël que j’ai laissées à quelques portes hier matin. C’est fou d’même! Mme Pepperpot a apprécié la carte!

Et quelques heures plus tard, c’était au tour du cartophile de me répondre. Il s’appelle Roger Lafontaine. Il m’a trouvé étrange (un peu normal, en effet!) mais a dit apprécier mes récits, qui lui ont fait du bien par les temps qui courent. Mieux: il a dit qu’il tenterait de me saluer ce matin!

Leurs réponses sont au bas du texte d’hier pour celles et ceux qui pourraient douter (je comprendrais!).

Je pense que je n’ai pas besoin d’en dire beaucoup plus pour que vous compreniez l’excitation qui m’a réveillé aussi tôt! 

J’étais prêt à partir à 5h15… mais il ne fallait pas que je parte trop tôt… parce que je manquerais probablement le rendez-vous avec monsieur Lafontaine. Jour pair: pour passer devant chez lui à 6h tapant il fallait que je parte vers 5h40, pas avant. J’ai lu Le Devoir en attendant.

En sortant de la maison, j’ai été émerveillé par le paysage. De gros flocons frais tombés formaient une sorte de mousse sur le sol et sur les branches. L’averse était récente parce qu’elle avait même effacé les traces des livreurs de journaux. 

J’avais particulièrement hâte de passer devant chez madame Pepperpot, mais ma première surprise a été au bout de la rue de Dijon. Les gardiens du phare m’attendaient devant chez eux!

Ils sont venus marcher avec moi! Ce sont des enseignants retraités. Lui en français, elle en mathématique.

Je n’en reviens pas encore! 

Nous avons fait tout le parcours ensemble en jasant. 

Ils étaient avec moi pour voir madame Pepperpot me saluer de sa fenêtre, une tasse de café (j’imagine!) à la main. Je pense qu’ils étaient aussi impressionnés — et contents — que moi.

Je vous l’ai dit? Je n’en reviens pas encore!

En montant la rue des Écureuils, suspens partagé… et nous n’avons pas été déçus: monsieur Lafontaine était dans sa fenêtre pour nous saluer. Son chien était sur le perron, toujours aussi heureux de me voir (et apparemment intrigué de me voir accompagné, c’est peut-être moi qui invente ça!).

Au coin du chemin Sainte-Foy, Yvon et Camille (ce sont leurs prénoms) ont tourné à droite pour retourner chez eux — après qu’on se soit souhaité un improbable Joyeux Noël! Et j’ai repris ma route vers la maison, un peu sous le choc de ce qui venait de se passer.

Je me suis tellement précipité sur l’ordinateur pour vous raconter ça que je viens de réaliser que j’ai encore ma casquette sur la tête!

Je pense que je vais aller me faire un café pour me calmer (et peut-être même y ajouter un petit fond de Baileys!).

6 commentaires

  1. Merci Clément de nous faire vivre cette belle aventure avec toi! Égale à toi même, remplie d’imagination créative et de douce folie!
    Ta belle sœur, Nathalie

  2. Je tiens à vous remercier pour cette série de textes. Ils nous permettent de nous changer les idées pendant cette période difficile de notre histoire…

  3. J’avais hâte de lire la suite…
    C’est fantastique de lire cet impact qu’à fait cette carte ….et tes histoires de promenade!
    Pour moi c’est du merveilleux! Merci!
    Je devrais peut être me lever plus tôt …

  4. Allô Clément!
    J’ai tout lu grâce à Christian que a fait connaître le lien sur FB.
    C’est tout simplement ingénieux
    Pendant ta marche de ce matin, tout en faisant mes exercices, j’écoutais la petite histoire de Frédéric. Chanson de Claude Léveillée.
    https://ici.radio-canada.ca/ohdio/recherche/produits/balados/7116/histoires-naissances-chansons-monique-giroux/episodes/448813/edith-piaf-piano-chopin-beethoven-classique
    Joyeux Noël!
    Guy

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s