Plaidoyer écologique

Nicolas Hulot dans Libération:

« …la possibilité future de production et de redistribution des richesses est désormais conditionnée par l’état de la planète. Avec des ressources naturelles en voie d’épuisement et des grands équilibres du vivant fortement compromis, il n’est plus envisageable de concevoir la répartition des parts du gâteau de la richesse autour de sa croissance illimitée.

C’est à partir de ce constat, radicalement inédit dans l’histoire de l’humanité, que les politiques doivent désormais se redéfinir, à droite comme à gauche, et offrir des solutions qui, pourquoi pas, peuvent s’avérer différentes et provoquer de féconds débats démocratiques. Répondre au défi écologique constitue aujourd’hui la première tache politique, le socle commun de tous les choix à venir.

[…] il ne suffira pas d’agir à la marge et d’additionner les gestes de bonne volonté, individu par individu. Il n’y a pas compatibilité entre le système économique tel qu’il fonctionne et l’imaginaire culturel qu’il déploie, et la mutation à laquelle nous sommes conviés. Nous devons nous engager vers des changements structurels auxquels le logiciel du libéralisme, à base de laisser-faire et de logique marchande, n’échappera pas. Mais les postures dénonciatrices et les incantations ne suffiront pas. Il importe maintenant de savoir comment nous allons faire. »

Le gras est de moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s