Pourquoi l’économie de la culture a ses propres règles

Le quotidien Le Monde a mis en ligne dans les derniers jours une remarquable vidéo qui explique pourquoi l’économie de la culture ne suit pas les mêmes règles que d’autre secteurs de l’économie:

La parabole des Tuileries ou pourquoi l’économie de la culture a ses propres règles

C’est une vidéo qu’il me semble indispensable de faire circuler en cette ère du tout à l’économie de marché.

Vivement des politiques culturelles progressistes et des interventions de l’État décomplexées dans le domaine de la culture!

Et, tiens, je pense que je vais relire l’excellent Passion et désenchantement du ministre Lapalme dans l’avion vers le Salon du livre de Paris, la semaine prochaine — ça me (re)mettra dans le bon état d’esprit!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s