Mes premières attentes à l’égard des aspirants-chefs

IMG_4544

À la lecture de l’actualité ce matin, j’ai spontanément publié ceci sur Facebook

« J’ai l’impression depuis quelques jours que course à la chefferie prend des allures de The Price is Right… chacun essaie de s’approcher le plus de la patience qu’il reste aux militants sur la question nationale: Participant 1: trois ans… Participants 2: huit ans… Participant 3: […] Faut être le plus proche pour gagner… mais sans jamais dépasser… parce que dans ce cas, on a perdu.

Ce n’est pas comme ça que j’avais imaginé ça.

Come on down…» 

Je me trouvais un peu audacieux, mais j’ai reçu plusieurs appuis au cours de la journée — tant sur Facebook que par courriel. Ça m’a confirmé que nous sommes nombreux à attendre autre chose de la course à la chefferie que ce qui semble vouloir s’offrir à nous. Et ça m’encourage aussi à prendre le temps de formuler un peu plus précisément mes attentes à l’égard des aspirants-chefs. Je le fais donc, presque aussi spontanément que ce matin.

Je souhaite évidemment qu’on parle de la question nationale — de l’avenir politique du Québec. Et bien sûr aussi des manières par lesquelles le Québec pourrait devenir un pays. Mais plutôt en mode remue-méninges qu’en mode « moi je connais une meilleure recette ». Parce qu’il faudra bien sûr sortir des sentiers battus —  tenter une autre stratégie/démarche que celle que nous avons suivie deux fois — mais aussi parce qu’on ne connaît pas le contexte qui prévaudra la prochaine fois que nous serons en position d’agir de façon déterminante pour y arriver, et qu’il faudra forcément s’y adapter.

Il est encore plus essentiel de revenir à la base: pourquoi croyons-nous qu’il est indispensable de faire du Québec un pays? Je souhaite découvrir des propositions qui nous permettront de repartir des rêves et des aspirations des jeunes. Bâtir un nouvel argumentaire en faveur d’une révision en profondeur du statut politique du Québec. Pas seulement de nouvelles approches pour expliquer aux plus jeunes les raisons pour lesquels nous, plus vieux, avons cru nécessaire de faire du Québec un pays. Ces raisons-là n’ont pas suffi et ne suffiront probablement pas la prochaine fois non plus, alors… Il faut repartir des aspirations des plus jeunes et (ré-)apprendre à expliquer pourquoi il sera plus facile de les réaliser dans un Québec-Pays que dans un Québec-Province.

J’ai aussi besoin d’entendre parler d’éducation et de culture. Beaucoup. Et souvent. Parce que c’est forcément au coeur de tout projet de société, et qu’on en parle trop peu, depuis trop longtemps. J’espère donc entendre des discours forts et ambitieux sur l’éducation — au sens large: pas seulement au sujet de l’école — et de culture, comme une dimension essentielle de la vie quotidienne.

J’espère également être en mesure de constater que les aspirants-chefs sont en mesure de tenir compte de la place que le numérique a pris dans le fonctionnement de la société, et comment il permet d’aborder différemment plusieurs enjeux déterminants pour l’avenir de la société québécoise.  

J’espère finalement entendre parler de la région de la Capitale nationale, spécifiquement. Aspirants-chefs : j’ai besoin d’entendre ce que vous proposez comme approche/démarche pour reconquérir la région de Québec. Il faut arrêter de s’abriter derrière le très commode « mystère Québec » — et enfin consacrer les efforts nécessaires pour regagner la confiance des citoyens de la Capitale — sans lesquels nous n’arriverons jamais à faire du Québec un pays.

Parler d’économie? Évidemment! C’est essentiel — comme un moyen, puissant, au service d’un projet de société auquel j’aurai envie d’adhérer. Que ce projet soit « un peu plus à gauche » ou « un peu plus à droite » m’importe assez peu pour le moment — parce que j’assume totalement que le Parti Québécois est une coalition et parce que je crois que le débat entre la gauche et la droite se fera plus sereinement et avec une plus grande efficacité dans un Québec-Pays, que dans un Québec-Province.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s