Disparaître (ou pas)

IMG_2012

Nathan Bett est photographe. Il s’installe à New York et rêve de faire de la street photography — pour témoigner de la vie quotidienne.

In the Big Apple, you need only step out your front door — every moment, every teaming sidewalk, every intersection is a photo.

Sauf que ça ne se déroule pas comme il l’aurait souhaité. Il n’arrive pas à se faire oublier. Les gens le regardent, sont méfiants, voire hostiles à sa présence. Résultat, les photos ne sont pas naturelles parce qu’on devine aisément la présence du photographe. Il n’arrive pas à disparaître.

Lui vient alors une idée géniale: superposer les regards qui trahissent sa présence afin de l’amplifier.

Every Stare Directed at a Street Photographer in a Single Image | Medium

Quelques heures de Photoshop plus tard, il obtient des mises en scène que je trouve absolument fascinantes. Étranges, inconfortables, mystérieuses.

C’est le photographe qui était l’objet de ces regards, bien sûr, mais au moment où je regarde la scène qui en découle, c’est moi qui devient l’objets des regards. Qu’aie-je bien pu faire pour me mériter ces regards. « Qu’est-ce que j’ai fait? »

En effet: que faut-il faire pour se retrouver au coeur de pareilles scènes? Voire, pire, quelles conditions, indépendamment de toutes actions, peuvent nous placer dans ce rapport avec les autres.

Est-ce l’expérience de la rue d’un quêteux? des minorités visibles? d’une femme voilée?

Homme blanc dans la quarantaine avec un comportement discret, je ne sentirai sans doute jamais de tels regards dirigés sur moi.

J’en ai tout juste un peu fait l’expérience, quand j’ai brièvement eu les cheveux bleus — vers 25 ans — et dans certains milieux, lorsque présenté comme candidat du Parti Québécois (vrai vrai!).

Regroupés sous le titre Learning to Disappear, les photomontages de Nathan Bett, nous invitent à une profonde réflexion sur l’inégale facilité avec laquelle nous pouvons nous fondre dans le collectif. Et sur le confort, et l’inconfort, qui l’accompagne.

Learning to Disappear | Nathan Bett

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s