Travailler sur le positif

Capture d’écran 2017-02-01 à 16.51.36 (1).jpg

J’ai regardé plusieurs fois la vidéo de Stéphane Lépine, au sujet de son ami Hassan Zaoui. Si vous ne l’avez pas encore vue, je vous encourage à le faire.

Son geste, très personnel, authentique et positif, m’a fait penser qu’il n’est probablement pas inutile de partager une autre réflexion que je me suis faite au début de la semaine.

Devant le réflexe de réagir négativement aux propos de quelqu’un, sur Facebook par exemple, j’essaie de m’imposer un temps d’arrêt. Et au lieu d’agir en fonction du réflexe, je prends le même temps pour féliciter plutôt une autre personne, qui a tenu des propos plus inspirants — en privé, par courriel, par exemple.

Juste depuis dimanche, j’ai dû féliciter comme ça cinq ou six personnes. Celles qui m’ont répondu ont manifestement beaucoup apprécié. Ça m’a permis d’établir ou de renouer des des liens avec des gens intéressants et ça permet surtout de travailler sur du positif. L’énergie n’est pas la même… et ça fait du bien! Je vous invite à l’essayer.

Je me dis surtout qu’on avancera probablement plus vite en donnant une tape dans le dos à celles et ceux qu’on aimerait voir prendre plus de place dans l’espace public plutôt qu’en  brûlant des énergies à dénoncer les autres.

Comme je l’ai lu écrit sur un mur de Burlington, au Vermont, la fin de semaine dernière:

Every act we perform today must reflect the kind of human relationship we are fighting to establish tomorrow.

— David Dellinger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s