Modifications au calendrier scolaire

J’ai appris aux nouvelles ce soir qu’à l’instar de quelques écoles albertaines, l’école Roberta Bondar, d’Ottawa, a adopté cette année un calendrier scolaire où les vacances sont réparties autrement: un mois l’été, trois semaines à Noël, et plusieurs pauses de deux ou trois semaines en cours d’année.

La décision aurait été prise pour faciliter l’apprentissage aux enfants, qu’un congé estival de deux mois ne servirait pas (perte du rythme, oublis, etc.).

Je me demande si des écoles québécoises ont fait semblable réflexion. Je m’interroge aussi sur ce que ça implique d’un point de vue logistique.

Je fais l’hypothèse que notre calendrier scolaire est basé sur les périodes où les familles avaient besoin des enfants pour les travaux de la ferme. Est-ce correct? Est-ce encore un calendrier pertinent? Pour quelles raisons?

40 comments

  1. Le calendrier scolaire est un sujet d’actualité à Ottawa depuis, à ma connaissance, grosso modo au moins un an maintenant. Comme on dit, cela a fait «jaser» beaucoup. Un conseil scolaire francophone (http://www.ceclf.edu.on.ca) a aussi lancé un projet pilote entourant ce qui a été nommé «un calendrier scolaire équilibré». On peut trouver diverses rapports, études et nouvelles à ce sujet sur cette page : http://www.ceclf.edu.on.ca/ceclfce/1-6calendriereq.html.

  2. Wow!

    Merci beaucoup Patrick pour toute cette information. Je n’en demandais pas tant.

    Je vais prendre connaissance de tout ça attentivement dans les prochains jours.

    La première chose qui m’a frappée, est dans le bas de la page… l’invitation à bâtir un calendrier sous forme de jeu. C’est une intéressante étape dans une consultation il me semble. Très habile.

    Encore merci.

  3. Il y a sûrement plusieurs excellentes raisons de vouloir distribuer différemment les semaines de congé scolaire. Tu le dis, Clément: oublis, pertes de ryhtme, perte des « bonnes habitudes », etc. De la même façon, nous pourrions facilement faire une longue liste de bouleversements d’ordre logistique qu’entraînent de telles décisions.

    Quel message une telle réorganisation envoie-t-elle aux élèves et à leurs parents? Cela n’a-t-il pas pour effet de nous faire oublier que les vacances peuvent (et devraient?) être aussi enrichisantes que l’école, sources de découvertes et d’expériences mémorables?

    C’est comme si l’apprentissage en milieu scolaire était considéré comme la seule et unique façon d’apprendre et qu’on voit comme un obstacle à la réussite des élèves le fait qu’ils oublient momentanément quels sont les mots en « ou » qui prennent ou ne prennent pas de « x » au pluriel, ou la différence entre un triangle isocèle et un triangle scalène.

    J’ai un drôle de sentiment quand je pense à ce genre de mesures. Bien sûr, pour certains élèves, cela aura comme conséquence de les aider à réussir, mais nuirons-nous à d’autres en contre-partie? Un long repos n’est-il pas une occasion de laisser la chance aux enfants d’être autre chose que des écoliers?

    Les échecs diminuent-ils vraiment quand les pauses scolaires sont moins longues? J’imagine qu’on le saura dans quelques années.

    Pour ma part, j’ai toujours adoré l’école, mais j’ai toujours beaucoup aimé les longues vacances, le terrain de jeux, les nouvelles amitiés, les longs camps de vacances, l’excitation de la rentrée, etc.

    Le temps venu, l’élève saura bien retrouver le nom, d’ouest en est, des provinces canadiennes si on lui a bien appris à chercher des réponses à ces questions.

  4. On a beaucoup jasé, ma blonde et moi, de ce calendrier soi-disant équilibré. On fait quoi avec les enfants pendant ces nouvelles et nombreuses semaines de pause réparties tout au long de l’année? Comment on concilie ça avec la vie de 2 parents au travail?

    Une solution? L’école à 4 jours par semaine avec seulement le mois de juillet pour pause. Plusieurs employeurs permettent des horaires à 4 jours. Les rythmes de toute la famille auraient ainsi plus de chances d’être harmonisés.

    En tous cas, je pense qu’un calendrier 4 jours devrait être mis à l’essai en même temps que le calendrier «équilibré».

    PS: chouette interface, Clément!

  5. En prenant note de la discussion je me demande si les conseils d’établissement de chaque institution ont la latitude de modifier de la sorte le calendrier scolaire. Une première étape serait peut-être de faire coïncider la fin de la première partie de l’année avec le congé des fêtes….

  6. Extraits de la loi sur l’instruction publique.

    Le calendrier scolaire est du ressort de la commission scolaire:

    Calendrier scolaire.

    238. La commission scolaire établit le calendrier scolaire des écoles en tenant compte de ce qui est prévu au régime pédagogique.

    1988, c. 84, a. 238.

    Dans le régime pédagogique, la section III donne les paramètres du calendrier scolaire. L’article 16 prescrit ceci:

    Le calendrier scolaire de l’élève comprend l’équivalent d’un maximum de 200 journées dont au moins 180 doivent être consacrées aux services éducatifs.

    L’article 19 précise les jours de congé obligatoire pour les élèves (jours « classiques » de congé). Pour le reste, aucune mention de vacances et etc.

    Donc, d’après moi, dans les limites des lois et règlements actuels, une commission scolaire pourrait décider d’implanter des types de calendriers scolaire différents de celui actuellement utilisé, en consultant le comité de parents de la commission scolaire.

    D’après ce que j’en comprends, les conseils d’établissement n’ont pas de mot à dire sur cela.

  7. Que le calendrier scolaire serve le mieux possible les apprentissages, je veux bien. Il faut cependant regarder jusqu’à quel point l’ensemble de la société a adapté son fonctionnement au calendrier actuel.

    D’une part, je suis loin d’être convaincu de cette prémisse, « qu’un congé estival de deux mois ne servirait pas (perte du rythme, oublis, etc.) [les apprentissages] ». Je vois depuis vingt-deux ans jusqu’à quel point les enfants bénéficient de ce long congé; directement, parce qu’ils apprennent autres choses hors de l’école, davantage avec leurs parents et leur famille et que dire de l’espace pour apprendre que cela crée en leur donnant « la soif » de revenir à l’école (quoique ce ne soit pas très populaire de l’avouer publiquement !). Indirectement, l’été dans nos écoles, c’est pas vivable (il fait chaud au Québec et nos bâtisses ne sont pas adaptées à cela), nous avons des réparations à faire faire, des congés à donner à nos employés pour qu’ils se reposent et se forment sans compter que chacun a besoin de cette coupure pour donner son 110% si engagés (vous pouvez pas savoir tant que vous ne l’avez pas vécu) avec les jeunes pendant les autres dix mois.

    Pour toutes ces raisons (et bien d’autres), je crois que ton voeux d’une réflexion sur le calendrier actuel est une utopie qui ne mérite pas toute l’énergie à y perdre. Je vois bien d’autres sujets à discuter entre représentants du monde scolaire et du milieu socio-économique que celui-ci.

    Mais Clément, tu sais que j’aime tes idées de grandeur qui frôlent souvent l’impossible ! Oublies celle-ci cependant, elle n’apportera rien à la qualité des apprentissages au Québec à mon avis.

    Le calendrier peut-être amélioré : ajoutons quelques jours de classe et impliquons davantage la communauté dans la délivrance des services. Répartir les congés différemment est du temps perdu… c’est une idée peu rassembleuse qui ne peut que diviser au grand dam des jeunes !

  8. Calendrier changé, vacances éliminées?

    Le Conseil des écoles catholiques de langue française du centre est-ontarien a proposé un projet pilote soit la modification du calendrier scolaire. Le nouveau calendrier équilibré a pour but d’améliorer l’éducation des élèves. Le projet n’enlève aucun jour de vacance ni jour d’école, cependant ils sont répartis pour permettre une éducation continue durant toute l’année.
    Avant de mettre le projet en cours, le CECLF a fait un sondage auprès des parents, question de connaître leur opinion sur le sujet. Ils ont expliqué aux parents l’option du calendrier équilibré pour l’année scolaire 2005. Les résultats du vote démontrent que sur 59% des parents qui ont prit part au sondage, 79% refusaient le calendrier équilibré.
    Les parents s’y opposent car, les élèves et les enseignants ont besoin d’un congé rendu à la fin de l’année scolaire et ne demande qu’a avoir une pause pour se ressourcer et refaire le plein d’énergie. Les deux mois de vacances en été, c’est un repos attendu de tous. Le fait d’éléminer ce moment où l’ont peut décompresser n’aidera pas à la concentration des élèves. Les jeunes vont arriver de l’école le soir et vont vouloir profiter de l’été plutôt que de faire leurs devoirs et de concentrer sur leurs études. Il sera difficile de coucher les enfants de bonne heure, ils n’arriveront pas bien reposer à l’école. Si l’on décide de mettre les semaines de vacances tout au long de l’année, les camps d’été ne seront plus offert. Les jeunes perderont des moments pour s’énerver, s’amuser, du temps pour se reposer de l’école.
    Ceux qui planifient aller à l’université se trouvent généralement un emploi d’été pour payer leurs cours. Le changement des vacances aura comme effet d’enlever l’opportunité aux étudiants de se ramasser de l’argent pour payer leurs études.
    Imaginez être en classe dans des températures qui atteingnent les 30̊C, l’environnement de classe ne serait pas propice à une bonne éducation. Les élèves comme les enseignants vont perdre intérêt.
    Les vacances d’étés sont faites pour décompresser, retrouver la famille, reprendre des forces et de l’énergie. Le calendrier ne devrait pas être modifier pour enlever ces vacances dont les jeunes ont tant besoin. De toute façon, le calendrier actuel ne nuit pas à la réussite des enfants alors pourquoi le changer?

  9. Le calendrier “équilibré”

    Récemment certaines écoles d’Ottawa on adopter le calendrier équilibrer au Canada.

    Personnellement cela m’affecterait car je suis un fermier et je travail souvent l’été pour

    aider mon père, mais je trouve que c’est une très bonne idée d’intégrer peu à peu le

    calendrier équilibrer dans les écoles. Le calendrier équilibrer peut permet plusieurs

    activités à différent temps de l’année qui veut dire différente température.

    Premièrement l’idée principale pour lequel le calendrier équilibrer à été fais est pour que
    les jeunes étudiants ne perdent pas leur connaissance sur les sujets qu’ils étudient. En ayant moins de vacance l’été et qu’il soit plus éparpier permet donc au élèves de ne pas perde le mémoire ou oublier quelque petite partie clé qui permet de mieux comprendre le cours. En oublient quelque petit chose on retard le cour ou nous même.

    De plus en ayant de vacance plus espacée, cela permet au gens de prendre plusieurs différente sortie ou ils peuvent rencontrer plusieurs expériences. Par exemple plusieurs gens aime prendre des vacance dans le sud durant l’hivers ou des vacances en motoneige ou à la pêche sur glace, donc en acceptent le calendrier équilibré, cela permet à ces gens de pouvoir faire ses activité. De plus il y a aussi plusieurs gens qui vont en voyage pour deux semaines au conge de mars, mais en ayant le calendrier équilibré cela peut permet au gens de le faire sans qu’il manque une semaine d école et qu’il prend de l’arrière dans ses cours.

    SAlors pour conclure, je trouve que le calendrier équilibré est une très bonne idée. Il y a déjà deux écoles dans l’Est Ontarien qui on adopter le calendrier équilibré et espérons que ce taux augment. Les échecs diminueraient lorsque les poses scolaires sont moins longues, cela on vais voir dans quelque années.

  10. Depuis quelques années, des gens de certains conseils scolaires ont eu une idée qui ne fait pas le bonheur de tous, ils voudraient étendre l’année scolaire sur douze mois. Aujourd’hui, déjà deux écoles d’Ottawa ont, pour l’année 2005-2006, un calendrier scolaire étendu sur douze mois. Le fait de rependre l’année scolaire aurait un impact sur plusieurs gens, entre autre: les élèves, les enseignants, les agriculteurs, les entreprises qui engagent surtout des jeunes, etc.

    Malgré tout les gens et leurs bons arguments pour l’étalation du calendrier scolaire, plusieurs élèves, comme moi, ne sont pas en faveur de cette cause et sont prêts à défendre leur opinion. Je site ce que certains enseignants à travers la province ont à nous dire: “Les jeunes consacreront plus de temps à l’école, ils vont moins perdre l’habitude de venir à l’école, ils parleront plus souvent en français car l’école occupera une grande place dans leur vie, ils se souviendront plus des choses apprises et tant d’autres.”

    En temps qu’étudiante de l’École Secondaire Catholique Embrun, je suis d’accord avec les gens en faveur de cette cause, par contre, il y a un mauvais côté à toutes choses. Entre autre, le fait de garder en tête que nous viendrions toujours à l’école épuiserait plusieurs étudiants et affecterait même des enseignants. En plus, le taux de dépression et de décrochage scolaire pourrait augmenter si les jeunes qui n’aiment vraiment pas l`école auraient besoin de toujours y aller. Et, peut-être y vais-je un peu loin mais si des jeunes ont de grandes difficultés à l’école, ils pourraient aller jusqu’à se suicider.

    Parlons un peu du fait que les étudiants auraient à aller à l’école durant l’été. L’été est la saison dont les agriculteurs ont le plus de besoin de jeunes travailleurs pour les aider au niveau des fermes et des champs. Si nous devrions venir à l’école à l’année longue, les agriculteurs auraient un manque de travailleurs, les étudiants se feraient moins d’argent, auraient toujours des travaux à faire donc peu de temps pour travailler. Ce n’est pas seulement au niveau de l’agriculture que les jeunes ne pourraient plus travailler mais aussi dans des magasins, des épiceries, des dépanneurs, des restaurants, et d’autres endroits où l’on embauche plusieurs jeunes à temps plein durant l’été.

    De plus, l’été est la saison dont les gens sont généralement plus actifs et profite du beau temps à l’extérieur et font de l’exercice pour perdre le gras “trans” et les autres aliments néfastes pour la santé qu’ils mangent à la cantine de leur école. L’été est la saison la plus chaude, la saison où la majorité des gens utilisent énormément d`électricité avec la climatisation de leur foyer, des magasins et ils voudraient ajouter nos écoles. Le gouvernement veux que nous économisions l’électricité, donc ce n’est pas en étalant l’année scolaire sur la période estivale que nous allons faire notre part sur ce point.

    Tout cela pour dire que l’école à l’année longue paraîtrait trop longue, épuisante, réduirait de beaucoup nos vacances d’été, découragerait de nombreux élèves et enseignants, et plus encore. Pour vous résumer cela, l’école à l’année longue affecterait toute la communauté.

  11. Depuis quelques années, des gens de certains conseils scolaires ont eu une idée qui ne fait pas le bonheur de tous, ils voudraient étendre l’année scolaire sur douze mois. Aujourd’hui, déjà deux écoles d’Ottawa ont, pour l’année 2005-2006, un calendrier scolaire étendu sur douze mois. Le fait de rependre l’année scolaire aurait un impact sur plusieurs gens, entre autre: les élèves, les enseignants, les agriculteurs, les entreprises qui engagent surtout des jeunes, etc.

    Malgré tout les gens et leurs bons arguments pour l’étalation du calendrier scolaire, plusieurs élèves, comme moi, ne sont pas en faveur de cette cause et sont prêts à défendre leur opinion. Je site ce que certains enseignants à travers la province ont à nous dire: “Les jeunes consacreront plus de temps à l’école, ils vont moins perdre l’habitude de venir à l’école, ils parleront plus souvent en français car l’école occupera une grande place dans leur vie, ils se souviendront plus des choses apprises et tant d’autres.”

    En temps qu’étudiante de l’École Secondaire Catholique Embrun, je suis d’accord avec les gens en faveur de cette cause, par contre, il y a un mauvais côté à toutes choses. Entre autre, le fait de garder en tête que nous viendrions toujours à l’école épuiserait plusieurs étudiants et affecterait même des enseignants. En plus, le taux de dépression et de décrochage scolaire pourrait augmenter si les jeunes qui n’aiment vraiment pas l`école auraient besoin de toujours y aller. Et, peut-être y vais-je un peu loin mais si des jeunes ont de grandes difficultés à l’école, ils pourraient aller jusqu’à se suicider.

    Parlons un peu du fait que les étudiants auraient à aller à l’école durant l’été. L’été est la saison dont les agriculteurs ont le plus de besoin de jeunes travailleurs pour les aider au niveau des fermes et des champs. Si nous devrions venir à l’école à l’année longue, les agriculteurs auraient un manque de travailleurs, les étudiants se feraient moins d’argent, auraient toujours des travaux à faire donc peu de temps pour travailler. Ce n’est pas seulement au niveau de l’agriculture que les jeunes ne pourraient plus travailler mais aussi dans des magasins, des épiceries, des dépanneurs, des restaurants, et d’autres endroits où l’on embauche plusieurs jeunes à temps plein durant l’été.

    De plus, l’été est la saison dont les gens sont généralement plus actifs et profite du beau temps à l’extérieur et font de l’exercice pour perdre le gras “trans” et les autres aliments néfastes pour la santé qu’ils mangent à la cantine de leur école. L’été est la saison la plus chaude, la saison où la majorité des gens utilisent énormément d`électricité avec la climatisation de leur foyer, des magasins et ils voudraient ajouter nos écoles. Le gouvernement veux que nous économisions l’électricité, donc ce n’est pas en étalant l’année scolaire sur la période estivale que nous allons faire notre part sur ce point.

    Tout cela pour dire que l’école à l’année longue paraîtrait trop longue, épuisante, réduirait de beaucoup nos vacances d’été, découragerait de nombreux élèves et enseignants, et plus encore. Pour vous résumer cela, l’école à l’année longue affecterait toute la communauté.

  12. Le calendrier équilibré : Sommes-nous fous?

    Le conseil scolaire des écoles secondaires catholiques du district de l’Est ontarien suggère d’instaurer le calendrier équilibré à travers le conseil. Celui-ci se verrait étendre l’horaire sur un plan de 11 mois, remplaçant l’horaire de 9 mois que l’on retrouve présentement. À quoi pense-t-il?

    Je suis présentement étudiant en 11e année à l’École secondaire Embrun avec un horaire plutôt chargé. Donc, un surplus de travail impliquerait que je devrais lâcher mon emploi et/ou un de mes loisirs préférés afin de me permettre du temps pour relaxer. C’est donc pour cette raison que l’idée d’instaurer un calendrier équilibré m’a choqué et m’a influencé à être complètement en désaccord. Le calendrier scolaire que l’on retrouve dans mon école présentement est d’une durée de 9 mois, qui est amplement. Imaginons ce qui se passerait si on étendait l’horaire sur une période de 11 mois. Nous pourrions éventuellement dire adieu à nos belles vacances de deux mois d’été. Les élèves d’aujourd’hui doivent avoir du temps séparé également et ils doivent avoir un horaire stable et équilibré afin de grandir sainement tout en jouissant de leur jeunesse.

    Premièrement, lorsqu’on est un adolescent, notre vie déborde d’activités. Et, que nous l’admettions ou non, l’école peut « parfois » sembler longue et ennuyante. Alors, pourquoi répartir l’horaire sur un plan de 11 mois. Idée plutôt folle! Les jeunes d’aujourd’hui sont déjà à court de temps. Imaginons-les avec un calendrier équilibré. Le temps pour les études, les loisirs, la vie sociale et les sports sont tous des facteurs importants qui doivent être pris en considération. Certains veulent se trouver un emploi à temps partiel afin de se ramasser des sous tandis que d’autres veulent partir en vacances.

    Un autre point important à considérer au sujet du calendrier équilibré, est le fait que si les professeurs travaillaient pendant l’été, ils n’auraient pas le temps de prendre des cours à l’université, cours qui se donnent habituellement l’été durant le jour. Il y a aussi les agriculteurs qui ont des enfants à l’école ont besoin d’aide l’été pour les semences et les récoltes. De plus, d’après mon pédiatre, Dr. David Huot, il est important pour des jeunes adolescents de vivre une vie bien balancée entre les études, les sports et les loisirs. C’est souvent les fins de semaines que les jeunes s’amusent mais avec le calendrier équilibré, il y a plus de chances que des projets soient à faire au courant de la fin de semaine. En dernier et plus important, avec le prix des études, des voitures, des assurances, de l’essence etc., il est essentiel pour les jeunes de se trouver un emploi a temps partiel afin d’amasser de l’argent. Mais un employeur ne veut pas nécessairement engager quelqu’un seulement pour un mois!

    Ainsi donc, l’idée d’instaurer un calendrier équilibré comprend une grande part d’arguments négatifs. D’après un petit sondage réalisé auprès de 10 élèves de la 11e année de l’école secondaire Embrun, 90% était contre. Alors, si on va à l’école pour une période de 11 mois, nous n’avons pas le temps de profiter de notre jeunesse et de vivre notre vie au maximum. Et nous savons tous comment la période d’adolescence est vite passée.

  13. L’école à l’année longue

    Depuis très longtemps, le milieu scolaire a toujours fonctionné de la même façon. Les élèves commencent leur année scolaire en septembre et la termine en juin. À présent, il y a deux écoles qui ont développé un nouveau calendrier scolaire pour l’année 2005-2006. Ce nouveau calendrier effectuera un déplacement des vacances. Ces déplacements incluraient, une élimination de congés durant le mois d’août ainsi que l’ajout d’une semaine aux vacances de Noël. De plus, une semaine sera ajoutée à la semaine de relâche et plusieurs pauses de deux ou trois semaines durant le cours de l’année. Pensez-vous que c’est une idée réaliste si nous considérons notre mode de vie ? Ce changement aurait plusieurs effets sur notre monde de vie. Je me demande si les enseignants sont d’accord avec ce changement. La vie familiale fonctionnerait-elle de la même façon ? Notre style de vie ne serait plus pareil.

    Le conseil des écoles catholiques de langue française du centre est de l’Ontario (CECLFCE) a développé l’idée d’un calendrier équilibré. Deux écoles, Élisabeth-Bruyère et Pierre-Elliot-Trudeau, offrent à leurs élèves la chance d’avoir un calendrier équilibré. Ce calendrier changera ni le nombre de jours en salle de classe ni le nombre de jours de vacances. Il s’agit seulement d’un déplacement. Ce projet a pour but de déterminer si les longues vacances estivales nuisent aux enfants.

    Après avoir consulté certains enseignants, j’ai constaté leurs opinions personnelles. Plusieurs étaient en désaccord avec un calendrier équilibré. « Nous les enseignants avons des enfants à la maison et pendant nos vacances estivales, nous pouvons profiter de ce temps avec nos familles. C’est le temps où la plupart des familles prennent leurs vacances et profitent du beau temps chaud. » confirme Madame Gadoury-Cloutier, enseignante de mathématiques. « Avec les vacances équilibrées ça nous ne donnera pas de chance de décrocher de nos emplois. Nous les enseignants avons besoin du temps pour se reposer comme les élèves. Certains enseignants profitent de ce temps pour accumuler de l’argent en travaillant ou en prenant des cours pour s’avancer dans leur formation. Avec ce calendrier, il restera peu de temps pour se développer personnellement. » s’exclame Monsieur Rodrigue St-Jean, directeur de l’École secondaire Embrun. Comme nous pouvons voir, les enseignants en général n’apprécieraient pas un calendrier équilibré.

    Notre vie est assez compliquée avec nos ami(e)s et nos activités parascolaires. Il y a toujours quelque chose qui se passe. De plus, ce changement affecterait notre vie familiale ce qui compliquerait notre vie encore plus. Pour les deux semaines de vacances au cours de l’année, les parents qui travaillent seront obligés d’engager une gardienne pour leurs enfants lors de ces vacances. Durant l’été, la plupart des parents prennent des vacances pour être avec leurs enfants. Avec le calendrier équilibré, la possibilité de prendre des vacances durant l’été diminuerait pour certains parents, présentement, ils ont le choix de prendre des vacances durant dix semaines consécutives. Avec la réduction des vacances d’été tous les parents voudront prendre leurs vacances pendant ces six semaines. Par contre ils ne peuvent pas tous prendre des vacances au même moment. Ainsi, il faudrait une réorganisation du style de la vie familiale au complet. Ce changement n’affectera pas juste les gens avec des enfants mais aussi des propriétaires d’entreprises. En effet, ses changements pénaliseraient les propriétaires de camps d’été et des services de garde. Avec ces changements la vie de tout le monde serait plus compliquée.

    Ce calendrier bouleverserait notre vie qui est déjà suffisamment stressant. Il y a déjà des élèves qui sont stressés pour leurs notes ou pour une autre raison. Avec le calendrier équilibré, les élèves auront moins de temps consécutif pour se reposer. C’est certain que pendant les deux ou trois semaines de pauses pendant l’année, les élèves auront des projets à faire et des devoirs à compléter. Alors, pendant les dix semaines consécutives pendant l’été, ils auraient moins de choses à s’inquiéter. Pour les élèves qui sont plus vieux l’été est le meilleur temps pour ramasser l’argent pour l’université ou le collège. Alors, ils auront moins de temps et d’argent accumulé à la fin de l’été, s’il enlève les dix semaines de travail consécutives. Ceci pourrait avoir comme conséquences que plusieurs devront travailler durant un ans ou deux avant de commencer l’université ou le collège. Il a la possibilité que certains élèves ne voudront pas retourner à l’école après l’année de travail. De plus les dix semaines consécutives pendant l’été son nécessaire pour les fermiers qui ont besoin d’aide. Pourquoi devrions-nous changer le calendrier si aujourd’hui les fermiers ont besoin d’aide ? Avec dix semaines, les fermiers ont juste assez de temps pour faire tout ce qu’ils devraient faire. Alors avec six semaines, qu’est-ce que les fermiers vont faire ? Pendant les pauses, ça ne sera pas une option de travailler car la plupart des vacances sont pendant des temps froids. Ils n’auront pas d’aide de leurs enfants qui seront à l’école. Est-ce la manière dont nous voulons vivre ?

    Je pense que la manière dont nous vivons en ce moment est influencée par le déroulement de l’école. Les enseignants ne pensent pas que c’est la manière dont les écoles devraient se dérouler. L’effet sur la vie familiale est aussi un grand facteur. Notre style de vie changera drastiquement. Un calendrier équilibré n’est pas pour tout le monde. Toutefois, les gens avec des difficultés d’apprentissage pourront prendre avantage de ce style de vie avec le calendrier équilibré.

  14. Durant la deuxième guerre mondiale les enfants devaient aider leur mère avec la ferme lorsque leur père était en guerre. Pour accomoder les besoins des familles durant ces temps, les conseils scolaires ont donné deux mois de congé pour que les enfants ne manquent pas l’école pour aider la famille avec des travaux de la maison. Maintenant en 2005, les enfants ne doivent pas nécessairement aider avec la ferme, mais ils doivent travailler pour l’argent.

    Premièrement, il est bien pour les jeunes adultes de travailler durant l’été car pendant ce temps ils apprennent de la responsabilité et gagnent de l’initiative et de la maturité, ce qui est essentiel dans la vie de travail. L’école secondaire nous prépare pour la vie, et nos vacances d’été compte comme nos années secondaires eux aussi. Les vacances d’été donnent la chance aux adolescent de travailler à plein temps pour gagner de l’argent plus vite. Le congé d’été donne aussi amplement de temps pour les élèves de complétér leurs heures communautaires.

    Deuxièmement, pour que cette changement fonctionne, tous les écoles en Ontario vont devoir changer leur temps de vacance, ce qui n’arriverait pas. Il y aurait just quelques écoles éparpillé autour de l’Ontario avec le calendrier équilibré. Aussi, s’il y a une ou deux semaines de congé chaque quelques mois, les parents des enfants vont demander pour un congé en même temps que leurs enfants ce qui va résulter en un demande de congé abondant par des parents.

    Troisièmement, une école doit être nettoyer complètement des fois mais les responsables pour cela n’ont pas assez de temps durant l’année scolaire alors ils en profitent des vacances d’été pour le faire. Sans les vacances d’été les concierges n’auront pas un gros bloc de temps solide pour compléter de laver l’école. Il y a aussi les gros projets d’écoles. Lorsque des vielles écoles ont besoin d’être peinturé ou vont être sous construction pour ajouter des nouvelles classes, un laboratoire, un nouveau gymnase ou autre, les vacances d’été viennent en aide car l’école est vide et ils ne doivent pas s’inquiéter de les bruits qu’ils font.

    Pour finir, les vacances d’été sont essentielle à la vie routine de tous les personnes qui ont un lien avec l’école. Les élèves, les parents et le personnel. Le changement des congés apporterai un changement à la routine et ils vont devoir planifier autour des nouveaux congés.

  15. Plusieurs pays ont adopté un horaire scolaire qui inclue neuf mois d’école et trois mois de vacances. Ceci a été créé dans le temps de la guerre pour laisser le temps aux jeunes de prendre soin de la maison et de la famille durant les moments difficiles. Depuis ce temps-là, il semble qu’un horaire comme celui-ci n’est plus nécessaire. Mais, en réalité, il n’est d’autant plus important aujourd’hui que durant le temps de la guerre. Alors, pourquoi le remplacer avec un calendrier « équilibré » qui offre les vacances un peu partout durant l’année ?
    Premièrement, l’horaire que nous avons présentement a été adopté pour laisser les étudiants travailler et aider la maison pendant les moments difficiles de la guerre. Depuis ce temps, rien n’a changé. Les étudiants veulent travailler pendant l’été pour ramasser de l’argent pour aller au collège ou l’université. Les vacances d’été leur donnent la chance de travailler à plein temps. Si nous adoptons le calendrier « équilibré », les entreprises devraient constamment changer les horaires de leurs employés-étudiants, pour que ceux-ci puissent travailler plus d’heures durant leurs vacances. Les étudiants n’auront pas la chance de travailler plein temps, car les gens qui travaillent plein temps durant l’année, continueront de travailler, laissant moins d’opportunité aux élèves d’avoir plus d’heures au travaille. Ceci peut nuire à leurs études.
    Le calendrier « équilibré » affectera non seulement les jeunes élèves, mais aussi les parents. L’été est un moment ou tous les membres de la famille ont des vacances. Le calendrier « équilibré » apportera plusieurs changements à leur propre horaire. Ils seront forcés de prendre des vacances éparpillées durant l’année pour passer plus de temps avec leurs enfants. Si les enfants sont à l’école primaire et qu’ils ont besoin de supervision, car les parents ne peuvent pas prendre des vacances, les parents devront payer pour des soins lorsqu’ils seront absents. Par exemple ; les camps, garderies, gardiennes d’enfants, etc.
    Pour plusieurs étudiants, le calendrier « équilibré » se traduit en une forme de stress. Selon plusieurs entre eux, deux à trois semaines de vacances semblent acceptables, mais ils ressentent du stress lorsqu’ils pensent aux devoirs et aux projets qui seront remis à la fin des vacances. Avec des vacances si courtes, les élèves n’ont pas le temps de bien se détendre. Tout ce qu’ils ont en tette c’est l’école qui les attend. L’été est mieux pour les élèves, car ils ont un commencement frais après leurs vacances. Ils n’ont pas besoin de réfléchir aux travaux.
    La vie n’est pas seulement à propos de l’école. L’intelligence reflète surtout sur le temps libre, l’exploration, le temps passé avec les amis et avec la famille. L’été fournit tout cela dans un grand paquet et donne une meilleure éducation au sujet de la Vie.

  16. Le calendrier scolaire que l’on connaît depuis longtemps, correspond t-il encore à la réalité d’aujourd’hui ? Plusieurs disent que non et sont en faveur d’un changement plus convenable concernant l’horaire académique des élèves. Ce nouvel horaire, selon le CECLFCE, offre aux élèves et aux parents un meilleur équilibre entre les études et les vacances en déplacent trois semaines de congé ici et là pendant l’année. Étant une élève à l’École secondaire Embrun, je suis contre le fait d’établir un calendrier scolaire équilibré.
    1. Même si l’on peut supposer qu’un tel changement pourrait être bénéfique, il est important de ne pas se laisser submerger pas les désavantages de ce nouvel horaire. Si le conseil scolaire change le calendrier traditionnel, la chance de réussite de certains élèves pourrait être affectée. Si trois semaines de vacances qui ont originalement lieu pendant l’été sont déplacées au courant de l’année, quand trouverons nous le temps pour les cours de rattrapage des élèves à risque? Les élèves qui échouent un cours dépendent sur les classes d’été pour obtenir leur crédit ou seulement pour mieux réussir. L’été est aussi le meilleur temps pour les enseignants de prendre des cours pour s’avancer dans leur carrière. De plus, si le calendrier équilibré est un jour imposé dans une grande majorité des écoles secondaire, l’horaire des universités et des collèges ne s’adonneraient peut-être pas à être la même. Que vont faire les élèves qui désirent poursuivre leurs éducations avec des études post-secondaire?
    On doit également résister à la tentation d’avoir plus de petites vacances échelonnées un peu partout à travers l’année et de penser aux conséquences que ce nouveau calendrier scolaire pourrait apporter. Par exemple, plusieurs élèves et parents, comptent sur le calendrier scolaire original pour des raisons particulières concernant leur vie de tous les jours. Si nous considérons la situation des jeunes ados : La majorité ont besoin de se trouver un emploi pour se faire un peu d’argent. Pour certains, travailler la semaine est convenable mais pour ceux avec un horaire scolaire plus chargé, il est moins évident de faire un équilibre entre un emploi et les études. Donc, la période de vacances qui est donnée pendant l’été, présente l’opportunité parfaite de se faire de l’argent sans nuire au rendement scolaire. Aussi, d’après le cours et l’enseignant, des projets/travaux majeurs pourraient être donnés aux élèves pendant les vacances. Si les élèves doivent consacrer plus de la moitié de leur temps de congé à faire des travaux scolaires, ils n’auraient pas la chance de profiter de leur congé au maximum. Par contre, si les élèves travail fort tout au long de l’année, avoir des vacances de deux mois est une très bonne façon mérité de finir l’année. Ces mois de relâches donneront la chance aux élèves et au personnel enseignant de relaxer chez eux ou en voyage à place d’être en salle de classe lorsqu’il fait si beau et chaud dehors. Pour les parents qui ne peuvent pas s’absenter du travail, il y a de nombreux camps d’été qui sont offerts au public pendant le jour.
    Malgré que retourner à l’école peut être plus difficile pour plusieurs, imaginez s’il y a plus de vacances … Cela voudrait donc dire plus de rentrées à l’école et plus de rattrapage. Selon le CECLFCE, les élèves de tous ages seront moins portés à perdre le rythme d’apprentissage et seront plus aptes à concentré en classe avec le nouveau calendrier équilibré. Mais est-ce que cela ce peux vraiment ? D’après moi, en ayant de l’école à l’année longue, les élèves auront moins tendances à avoir une bonne concentration en classe. Prenons pour exemple si les élèves sont en classe durant le mois d’août. C’est sur et certain que l’enseignant n’aura pas l’attention complète de ses élèves s’il fait plus de trente degrés et gros soleil à l’extérieur, puisqu’ils rêvent tous d’être dehors à place entrain de jouer. Si tel est le cas, cela veux donc dire qu’il y a maintenant une semaine de vacance qui est donné aux élèves pendant le mois d’octobre. Que veux-tu que les enfants fassent, il fait plus froid et la température est beaucoup moins belle … Tandis que s’il garde l’horaire comme elle est, les élèves pourront garder leur deuxième mois de vacance pendant l’été, ce qui serait plus utile. Et pour ce qui en est concernant la performance d’un élève en classe, tout cela dépend de chacun d’eux individuellement. Ce ne sera pas en changeant le calendrier scolaire que les techniques de travail et le taux de réussites s’amélioreront.
    Pour conclure, les élèves sont déjà habitués à l’horaire tel qu’il est. Pourquoi en établir un nouveau et créer un gros dé balancement scolaire?

  17. Depuis une certain temps, on entend parler que notre conseil scolaire aurait l’intention d’établir un calendrier scolaire équilibré. C’est-à-dire, raccourcir les vacances pendant la saison estivale et ajouter des congés ici et là tout au long de l’année scolaire. Je n’ai jamais vraiment pris la peine de penser à cette supposition. Mais en constatant qu’un calendrier équilibré a déjà été imposé à deux écoles d’Ottawa, je réalise que je suis entièrement contre l’idée…

    Nous ne le réalisons pas toujours, mais dans notre entourage, tout est basé sur le calendrier scolaire traditionnel. Que ce soit l’emploi de nos parents, notre emploi à temps partiel, nos activités périscolaires ou autres, beaucoup de choses dépendent de l’horaire scolaire. Un emploi du temps modifié pourrait apporter différents conflits. Considérant le fait que de nos jours les études post-secondaires sont très dispendieuses, un calendrier équilibré ne conviendrait pas aux élèves qui désirent poursuivre leurs études. Ces élèves doivent travailler, et ce, principalement durant l’été, lors de nos vacances estivales.

    On nous affirme que le nombre de jour de vacances et celui en salle de classe ne serait pas affecté avec un calendrier équilibré. Mais l’année scolaire semblerait beaucoup plus longue étant échelonnée sur douze mois. Le fait de déplacer des semaines de nos vacances estivales pour les intégrer différemment dans notre horaire créerait un énorme changement dans la routine établie depuis bien longtemps. D’après moi, un calendrier équilibré apporterait à la fois une perte de rythme et un dé balancement auprès des élèves. Pour bien fonctionner et favoriser notre apprentissage, nous avons besoin d’un horaire stable. D’ailleurs, c’est un fait, revenir de vacances demande à tous quelques jours pour reprendre la routine. Donc, voilà déjà quelques jours plus ou moins perdus.

    Durant l’été, des cours de rattrapage sont offerts aux élèves qui n’ont pas atteint le rendement scolaire demandé dans une matière quelconque. Ces cours sont habituellement d’une durée d’un mois. Donc, en modifiant la longueur des vacances estivales, les élèves qui participent aux cours de rattrapage auraient une période de temps plus écourtée pour travailler et apprécier leur été.

    Aimons-nous être assis en salle de classe quand la température à l’extérieur dépasse les 30 degré? Les périodes de grosses chaleurs ne sont certainement pas des temps ou les élèves sont aptes à apprendre et ont la capacité de se concentrer. Majoritairement, les gens aiment mieux avoir la chance de profiter de leur chalet, d’aller faire du camping et être en famille durant l’été. Nous apprécions beaucoup plus nos vacances lorsqu’il fait chaud plutôt que lorsque nous subissons des grands froids hivernaux, ce qui est souvent le cas.

    D’après moi, modifier le calendrier scolaire aurait une impact avec beaucoup plus de résultats négatifs que positifs. Pourquoi tout changer? Après tout, aucun problème majeur ne semble être causé dû au fait que notre calendrier scolaire est tel qui est… et cela depuis des années.

  18. Le calendrier scolaire devrait-il changer? Oui ou Non?

    L’éducation est très important pour les jeunes. De nos jours si l’on veut un bon emploi, il faut obtenir un diplôme secondaire. Comment faire un calendrier pour motiver les étudiants? Deux écoles de l’Est Ontarien on adopter le “Calendrier équilibré”. Ce calendrier permet aux élèves plusieurs vacances répandues durant l’année scolaire. Es-ce une bonne idée, oui ou non?
    Il y a plusieurs raisons pourquoi le calendrier équilibré ne devrait pas être adopter dans les écoles de notre région. Premierement, je suis totalement contre ce calendrier et en voici mon opinion personnel. Le congé d’été est tradionnel, depuis toujours. Un long congé, pendant les plus beaux mois de l’année, nous permet de s’amuser et de ce reposer. Si le congé d’été serait diminué d’un mois, les élèves perdraient l’intérêt et plusieurs d’entre eux lacheraient l’école. Un autre point a apporter, c’est qu’ au secondaire, si l’on échoue un cours, l’étudiant à le choix de se ratrapper en prenant un cours d’été. Donc, si l’on introduit ce nouveaux calendrier, les élèves qui echouent des cours seront pénalisé. En ce que concerne les étudiants de l’école primaire. Ils ne pourrons plus s’inscrirent aux camps d’été car les organisateurs ne pourrons pas profiter d’une pleine été pour organiser leurs activités avec les jeunes. En plus plusieurs d’entre eux organise ses camps pour obtenir un surplus monétaire. Un autre point très important, est les garderies pour enfants. Celles-ci coûtes très chers et qu’elles garderies accepteraient de garder un enfant pour un mois seulement? Mon dernier point est le plus important. Les jeunes adolescents ne pourrons plus faire de l’argent durant l’été car les employeurs recherchent toujours des jeunes pour les deux mois d’été.
    Finalement ce congé est aussi important pour les professeurs. Ils doivent s’amuser et se reposer eux aussi. Plusieurs d’entre eux profitent de leur congé d’été pour preparer leurs classes pour l’année suivante, profiter des cours d’extra a l’Université, des formations, ou même un petit emploi de côté.
    En conclusion je répond NON! Se calendrier ne devrait pas être accepter dans notre region. Pourquoi adopter un calendrier qui vas nuire à notre système scolaire et aux étudiants?
    Je vous laisse avec cette pensée ‘’Si ce calendrier était si avantageux ne serait-il pas déjà adopter?’’

  19. Depuis plusieurs années, la routine pour aller à l’école a toujours été la même. Serions-nous dûs pour un changement? Oui! Car une fois que les jeunes et les adolescents font trop souvent la même routine et répètent les mêmes activités, ils perdent leur intérêt plus vite et ils ont de la difficulté à se concentrer.

    Les deux mois de vacances d’été avaient été imposés il y a très longtemps pour pouvoir renvoyer les enfants à la ferme afin qu’ils puissent aider leurs parents. Mais de nos jours, nous avons de moins en moins besoin de cela car nous avons beaucoup moins de fermiers, et les enfants sont maintenant remplacés par des machines.

    Pendant ces deux mois d’été, les élèves peuvent oublier plus vite et donc lorsque l’école recommencera, ils ne vont plus se rappeler de rien car ça fait trop longtemps qu’ils en ont pas parlé.

    Si nous avions un mois de vacances à l’été, trois semaines à Noël, et deux ou trois semaines au cours de l’année, ceci serait plus équilibré car ça répartit nos vacances durant toute l’année, ce qui nous donnerait de longues pauses, et nous aurions quand même le même montant de journées d’école.

    Durant l’été, il y a beaucoup de parents qui envoient leurs jeunes à des camps d’été car ils doivent travailler et ils ne peuvent pas s’occuper d’eux. Donc, si nous allions à l’école à l’année longue, les parents pourraient payer moins cher et passer plus de temps avec leurs enfants. De l’autre côté, cela permettrait aussi aux parents de prendre leurs vacances au courant de l’année et non seulement en été. Les gens veulent aller dans des pays chauds en hiver car il fait froid; ils auraient donc la chance d’y rester plus longtemps.

    Avoir plus de vacances en hiver nous permettrait de passer plus de temps à profiter de l’hiver et faire du sport, comme du ski, de la tube sur neige, aller sur le canal Rideau, etc.

    Je trouve qu’avoir de l’école à l’année longue serait une bonne cause pour les jeunes et les adolescents. Nous devrions essayer ce changement scolaire et voir comment ça va. Rien nous empêche de revenir à la même routine qu’avant si ça ne fonctionne pas bien.

  20. Le repos, il nous en faut!!!

    Respirer, relaxer et bouger, tous essentiel à la vie mentale. Près de cinq mille Canadiens s’absentent du travaille en raison de pression et stress. Nous devons tous prendre le temps pour vivre une vie saine et en santé. Le tout est possible pour les étudiants et le corps enseignant grâce aux deux mois de vacances durant la période la plus chaude et humide de l’année. Je suis en accorde que la redistribution des semaines de congés, il aurait moins de chance d’oublis, de perte du rythme et de pertes de bonnes habitudes… De le même optique, on retrouve plusieurs désavantages et inconviennient.

    Durant les périodes les plus chaudes et humides de l’année, il a plusieurs écoles qui n’on pas accès à une aération contrôlée. Ce qui rend l’atmosphère dans la classe insupportable. L’été procure un temps propice pour les ados d’entreprendre un emploi d’ét et ramasser quelques fonds. De cette fa n, l mploi n urait pas d ffet n aste sur les rendements scolaires et les udiants pourront plus facilement maintenir des bons r ultats. Qui sont pr able pour encha er l niversit ou le coll e. D illeurs l ducation est tr dispendieux et notre future en d end. De nos jour le marcher de travaille demande preuves de dipl es et certificats pour entreprendre une profession ou m ier. En implantant un nouveau calendrier, plusieurs udiants ne pourront pas se permettre de poursuivre des udes sup ieures sans pr .

    Ce temps permet aussi aux professeurs de se pr arer pour l nn scolaire pr ente et de passer du temps avec leur famille. Ce temps de vacances de deux mois contribue iter l puisement professionnel qui est commun aujourd ui. Depuis les derniers dix ans, l puisement dans notre soci a doubl Le grand facteur qui semble d lancher cette uisement est le stresse. Pour la victime, cet uisement peut affecter le bon jugement et causer plusieurs sauts d umeurs. Les sp ialistes ont confirm apr plusieurs sondages que quarante cinq pourcent affirment d voir incapable de prendre une pause convenablement. Ce fait appuie l mportance d n cong

    Finalement nous sommes enfant pour une tr courte p iode dans la vie et il faut en profiter. Il a plusieurs le ns et connaissance que l cole est incapable de nous en fournir. Nous avons tous besoin de deux mois de vacances durant l t pour se divertir et se recr r afin de retourner aux udes en sant repos et en forme!!!

  21. Calendrier équilibré!

    L’apprentissage des enfants et des adolescents est de plus en plus important dans notre société. Pour obtenir un bon emploi plus tard, c’est presque impossible d’en postuler un sans avoir des études poste-secondaire. En plus, ils doivent avoir des notes qui sont supérieures. Donc, comment faire cela? La réponse se rapporte à mon point. Avoir du bon repos avant de commencer une autre année scolaire. Par exemple, garder nos deux mois de congé pour notre été car nos vacances d’été sont essentielles à notre apprentissage en plus de notre vie sociale.

    Depuis que nous sommes très petit, nos parents nous ont démontré à apprendre des différentes choses qui sont essentielles dans la vie de tout les jours. Avant d’aller à l’école, ils nous démontrent comment manger, parler, marcher, etc. Ce n’est pas à l’école qu’on a apprit cela. Donc, en mettant l’école à l’année longue, ils nous indiquent que le seul et unique endroit qu’on peut apprendre c’est à l’école. Je ne suis pas toute à fait d’accord. Bien sûr que l’école nous apprend beaucoup de choses mais lorsqu’on est dans nos vacances d’été, on met en application nos connaissances. C’est plutôt l’environnement qui va nous apprendre ce qui est plus essentiel. À l’école, ils nous démontrent pas comment agir et intervenir en milieux social. Ils nous démontrent uniquement les bases.

    Pour mon deuxième point, j’aimerais mentionné que dans notre cours de sociologie, Mme. Lurette nous a enseigné qu’être social a beaucoup d’importance dans la vie. Puisque sans vie sociale, ont ne pourrais pas vivre. Vous allez penser que durant les nombreuses vacances durant l’année ce serait une chance d’interagir avec le public. Bien, moi je pense que ça va leur donner une chance de nous donner des projets ainsi que des devoirs. Par contre, si on ne change pas le calendrier, on va avoir tout une été pour interagir comme on le devrais.

    Mon dernier point, c’est que durant l’été de nombreux élèves doivent travailler dans leur milieux familial. Par exemple, les fermes ou les bleuetières. Comme Sonia Dignard qui, avec sa famille, travaillent dans leur bleuetière. Sans elle et sa soeur, il n’aurait pas personne pour faire la caisse, qui est un emploi très important. En plus, elles doivent travailler dans leurs ferme. Elles sont juste deux des nombreuses personnes qui doivent avoir deux mois pour aider leur famille. Mais il n’a pas juste eux. Il y a aussi toute les personnes qui ont des emplois d’été pour payer leur études poste-secondaire.

    C’est pour cela et encore beaucoup d’autre raisons que le calendrier scolaire devrait rester le même. Nous avons suivis ce calendrier pour près de 100 ans. Il a toujours été très apprécier, donc pourquoi changer l’histoire qui a apporté le calendrier comme il est.

  22. Calendrier équilibré idéal ou mauvais?

    Il y a plusieurs année, l’école était moins populaire, mois exigeants et moins stressants. D’année en année elle a évolué et en a fait des nouveaux règlements, des nouvelles habitudes. En fait, on vient d’apprendre que le calendrier scolaire veut être modifier pour le rendre équilibré, pour obtenir de l’éducation scolaire toute l’année longue. Par contre, les vacances seront plus courtes ou plus longue. Il aurait un mois l’été, trois semaines à Noël, deux semaines pour le congé de mars, une semaine pour l’action de Grâce, et autres congés. Si cette décision succès et y vient à notre style de vie, y va falloir y s’adapter et l’accepter car se sera pour notre future.

    En ce qui convient au calendrier équilibré, je trouve que c’est quand même une bonne idée. L’amélioration du rendement scolaire, surtout en mathématiques et pour l’orthographe. Les élèves se rappelleront de la matière déjà enseignée et la matière va rester plus frais dans leur mémoire et pourront l’appliquer si nécessaire. Les parents et les professeurs vont être plus satisfait de leurs enfants ou leurs élèves car le taux d’apprentissage sera plus élevé.

    En deuxième lieu, l’éducation des élèves serait beaucoup plus vite, car ils vont avoir plus de temps pour s’organiser pendant les vacances et les congés. Pour les professeurs aussi car, s’ils n’avaient pas organisé leurs classes, voici le moment idéal pour profiter d’un peu de temps. L’école serait moins stressante à cause du savoir qu’il y reste encore du temps pour étudier.

    Les activités parascolaires seraient plus favorables pour toutes le monde, diverses activités saisonnières, pour encore satisfaire à toutes le monde. Donc les gens pourraient démontrer leurs compétences en certains domaine. Il y aurait certainement plusieurs choix de cours pour rester motivé.

    Concernant pour les travaux de la ferme l’été ou seulement une  »job » l’été. Les commerces vont s’habituer comme nous au nouveau style de vie. Donc si tu cherche un travail il va avoir autant de choix, que si tu as eu deux mois pendant l’été comme par exemple :

    -gardienne
    -camp d’été
    -travailler pour une franchise
    -dépanneur
    -serveuse
    -travailler à une ferme..etc…

    Pour accumuler un peu d’argent de poche pour tes études, tu peux aussi t’offrir pour travailler aux jours fériés dans un foyer.

    Ce qui devient peut-être un problème pour les fermiers. Moi je trouve que quatre à six semaines est quand même assez bien pour les grands travaux de ferme.

    De cette façon, à avoir l’année scolaire équilibrée les élèves vont garder contacte avec leurs amis. Ils vont vraiment reconnaître les vrais amis ceux qui seront toujours là. Avoir l’école l’année longue nous préparerons aussi à l’avenir. Lorsque nous allons travailler pour faire notre propre argent, nous faire vivre, fondée une famille. Toute autre responsabilité à développer. En raison aussi que les jeunes seront plus indépendant et ne traîneront plus ou moins les rues.

    Pour conclure, je dois admettre qu’il y a aussi plusieurs côté contre, mais les années s’envolent, et de plus en plus qu’on avance, il y a beaucoup de changement dans notre communauté, dans notre manière. Mais faut y penser d’un point POSITIF et de voir accepter les changements à nos horaires. Si adapter et ce contenter !

  23. L’école à l’année longue…oublions-le!

    par

    Lianne Desbiens

    Texte argumentatif présenter à Mr. Serge L’Étourneau dans le cadre du cours fra3U en ce mercredi le 26 octobre 2005.

    École secondaire Embrun
    Ontario, Canada

    Depuis la deuxième guerre mondiale, les élèves au Canada ont été très chanceux de profiter deux beaux mois de vacances pendant la plus belle saison de l’année. Mais dernièrement certaine école dans la région d’Ottawa ont déjà embarqué le nouveau calendrier scolaire. Ceci laisse seulement aux élèves un mois de vacance pendant l’été et trois semaines pour les vacances de Noël. Je suis en désaccord complet de cette idée et c’est le temps de révolter le conseil une fois pour tous.

    Le calendrier scolaire a premièrement été établi en lieu de favoriser les récoltes sur les fermes pendant la deuxième guerre mondiale. Pendant que les hommes étaient partis à la guerre, les femmes et les enfants ont pris la place des hommes dans le monde du travail. Il y a encore beaucoup d’adolescents aujourd’hui qui travaillent sur des fermes. Presque toutes les élèves au secondaire ont un emploi à temps partiel. Pour faire nos poursuites d’étude à l’Université il nous faut de l’argent. Deux mois l’été nous donne la chance de travailler à temps plein pour faire plus d’argents.

    Nos hivers son longues et froides. Le congé d’été nous donne la chance de prendre des vacances avec la famille et aussi avoir du plaisir avec nos amies. Le conseil dit que le nouveau calendrier a été choisi afin de faciliter notre apprentissage. Ils disent aussi qu’un congé estival de deux mois est trop long car nous allons “oublier” et nous allons avoir “un perte de rythme” a notre apprentissage. Je sais que notre formation intellectuelle que nous offrent l’école est très importante mais il nous faut du temps pour nous même. Si nous avons des semaines de congés ici et là sa nous permettra pas d’explorer profondément nos habiletés sociable car pendant l’hivers sa me tente pas de socialiser dans la neige.

    Dernièrement, il faut réaliser que ces pas toutes les écoles qui profitent d’air climatiser. Cette année, nous avons eu l’été le plus chaud que jamais. Pour les écoles non climatiser, comment pensé vous que les élèves peuvent apprendre en dégoûtant de sueurs et avec leurs cuisses humide coller à leurs chaise? Aussi, comment pensé vous que les professeurs peuvent enseigner en t’elle chaleur? La réponse: ils ne peuvent pas! Surtout avec le code vestimentaire dans la plupart des écoles qui ne permet pas au élèves de porter des chandails à bretelle de spaghetti ou des shorts et des jupes plus courtes. Aux lieu de crevé en classe, sa serait plus facile sur tout le monde de profité la belle température d’été.

    Voilà pourquoi il ne faut pas insérer le calendrier équilibrer dans les écoles. Il faut penser à l’avenir des élèves et je peux justifier que nos avenirs seront en dangers. C’est mieux ce pousser, étudier et travailler très fort pendant la longue saison d’hivers afin d’apprécier et de bien mériter la belle température d’été.

  24. Un calendrier Aéquilibré…qui aurait penser?

    Depuis les dernières années, l’école durant l’été fut un gros sujet de discussion dans les conseils scolaires de l’Ontario. En fait, deux écoles ont déjà adapté ce nouveau programme d’étude, et les écoles de l’Est ontarien en seront peut-être des victimes si l’augmentation des ces nouveau calendriers est haute. Donc au lieu d’avoir dix mois d’école par année, les étudiants auront des cours durant toute l’année, mais ils auraient le même nombre de jours d’école que ce que le programme consiste en ce moment.

    Donc personnellement, je crois que le calendrier équilibré n’est pas nécessaire et j’aimerais en faire preuve. Présentement, l’école a une durée de dix mois qui s’étend de la fin du mois d’août jusqu’à la fin de juin. Si le conseil des écoles de district de l’Est ontarien changerait le calendrier scolaire, les élèves aurait à subir de gros changement.

    Les élèves ont toujours hâte lors des vacances d’été, car ceci est un relâche de devoirs et de routine pour dix mois.Le changement pourrait enlever le goût d’apprendre, donc l’école ne serrait plus un lieu d’apprentissage mais plutôt une autre place pour perdre son temps. Donc les notes seront en chute, et l’école n’aurait pas l’air trop professionnelle.

    Lorsque l’été arrive, les étudiants, ceux qui fréquentent plus souvent le secondaire, se
    trouvent des emplois durant l’été pour aider se faire de l’argent, soit payer pour des études ou un automobile. Avec le calendrier équilibré, ceci ne serait pas possible car il y aurait des vacances de deux ou trois semaines après deux ou trois mois d’étude. Donc ceci ne serait pas bon pour les jeunes qui travaillent durant l’été pour se ramasser des sous car il travailleraient probablement pas durant ces périodes de vacances.

    Non seulement est-ce que les élèves seront fatigués de l=école, mais les profs le seront aussi. Comme les élèves, les professeurs ont l’été pour relaxer et se détendre sous le soleil. Si ils devaient enseigner pendant toute l=année, l=enseignement ne serait plus aussi plaisant car parfois ils seront tanner et les élèves peuvent amener du stress dans la vie des enseignants. Ainsi, il y aurait des périodes ou les cours ne seront pus intéressant et l’enseignement n’aboutira à rien. Donc les notes des étudiants chuteront, certains échoueront et donc moins de diplômes seront donnés à la fin du secondaire.

    En autres mots, le calendrier Aéquilibré@ n’est qu’une autre idée parmi le autres, qui je crois n’aboutira pas à rien, mais qui causera plus de problèmes que le système utilisé en ce moment. Les jeunes ne pourront plus attendre l’été avec joie pour relaxer des dix mois précédents, les étudiants du secondaire n’auront plus d’emploi durant l’été pour ramasser de l’argent, et les professeurs risquent de finir par haïr leur emploi. Donc le calendrier équilibré ne devrait pas être utilisé.

    Dr. Drouin

  25. Lorsqu’on parle de l’école, les élèves pensent toujours à la fin des deux semestres lorsque viendront les deux mois de vacances. Quelques personnes trouvent qu’avoir deux mois de vacances sont trop car ils croient que les élèves vont oublier les leçons et etc. Donc, c’est pour ça qu’ils veulent que les écoles aient un calendrier équilibré. Avoir un “horaire” comme ça veut dire que les élèves auraient un mois de vacance à l’été, trois semaines au mois de décembre, trois autres semaines au mois de mars et aussi vers la fin de l’année. Ça serait bon dans une manière mais je trouve que les élèves manqueraient d’apprentissage dans la vie sociale. C’est pour ça que je suis contre le calendrier équilibré.

    À la maison, les tout petits enfants apprennent à marcher, à compter, à manger avec une fourchette et une cuillère et beaucoup d’autres choses. À l’école, les élèves apprennent la base des mathématiques, des sciences et etc. C’est très vrai qu’ils apprennent beaucoup de choses mais il y a juste une chose qui manque vraiment, interaction sociale avec les autres personnes. C’est très utile à savoir comment se comporter lorsqu’on interagis avec les autres personnes de la société. Grâce aux deux mois de vacances pendant l’été, cela donne la chance aux élèves d’interagirent et de socialiser avec le monde. Oui, c’est vrai qu’ils apprennent beaucoup de différentes choses à l’école mais, c’est ce qu’ils apprennent pendant l’été qui complète vraiment toutes leur connaissances déjà acquises.

    Pour ce qui est de mon deuxième argument, il y a des personnes qui travaillent pendant l’été à la même place que les années dernières. Par exemple, les enfants des fermiers qui travaillent pendant l’été dans les champs. Je sais par expérience personnelle ce que c’est travailler à la ferme pendant l’été. Des fois, il y a juste eux qui peuvent aider leurs parents car les autres employés sont partis en vacances. Il n’y a pas juste eux c’est sûr, il y aussi des élèves qui travaillent sept jours par semaine pour se ramasser de l’argent pour leur études. Si il y aurait un mois de moins, ils se feraient moins d’argent.

    Dernièrement, je trouve qu’avec les vacances d’été, les élèves et les professeurs ont la chance de se relaxer et de se débarrasser du stress de l’école. Si le conseil changerait le système à un calendrier équilibré, les professeurs et les élèves aurais moins de temps pour se reposer et la qualité de l’enseignement pourrais être compromis. Aussi, par expérience, les élèves se concentrent moins s’ils s’ont fatigués et cela n’aiderait pas si on aurait juste un mois de vacances à la place de deux mois.

    Comme conclusion, je trouve que les conseils devraient garder le système comme il est pour toute les raisons que j’ai dit et pour garder les élèves assez intéresser pour qu’ils finissent l’école.

  26. Un calendrier scolaire modifier…

    Quelques écoles d’Ottawa ont adopté cette année un nouveau calendrier
    scolaire équilibrée, qui apporte les modifications suivante; un mois d’été, trois
    semaines à Noël , et plusieurs pauses de deux ou trois semaines tout au long de l’année scolaire. Jai fait une petite hypothèse en repensant sur quoi était basé le calendrier
    scolaire j’ai pu m’appercevoir qu’il était plutot fait pour les familles qui vivait sur une ferme pour pouvoire faire les travaux qu’exigent la ferme. Cepandant je dirait que le calendrier aurait encore besoin d’être retravaillé je dirai plus au millieu des vacances d’été, car il fait chaud et les écoles ne sont pas faitent pour

    suporter de telle chaleurs. De plus les employés on droit a leur congés pour leur donner le temps de relaxer, toul le monde a besoin de se temps pour revenir en pleine forme pour pouvoire entamer une autre année. Et cela donnerais aussi aux enfants la chance de se refaire à neuf ( participer a plusieurs activités , camps d’été, camping, voyage a fin d’ agrandir leur cercle d’amis) Prendre une semaine de vacances peut être très rapportant, non seulement pour les étudiants mais pour les profs aussi. Sa leurs donnerai la chance après un mois d’études une pause bien mériter pour leur donner du temps pour reprendre leurs forcent, J’ai remarquer que lorsque les jeunes reviennent que se soit de une semaine ou de plusieurs semaines les jeunes reviennent toujours plus en forme et plus prêt a travailler on dirait que sa leur a donner envie de recommencer a travailler pour avoirs de meilleurs rendement scolaire. Sa permet aussi un gros changement d’idées.

    Le calendrier d’après moi serait une bonne chose car sa fait assez longtemps que nous fonctionnons avec celui-ci . Et toul le monde ont besoin d’un changement qui ferai de l’impact et qui fonctionnerais peut-être mieux pour les horaires de la societé. Je croit que sa serai une bonne idée de voire ce qui se passerait s’ il déciderait de l’imposer pendant une periode de une a deux ans pour voire s’il y a place a l’amélioration. Des changements, des semaines de congés réparties mieux balancé qui en retour donneraient peut être de meilleur rendement scolaire .

    Jeneviève Beaudin

  27. L’école à l’année longue?

    Plusieurs conseils d’écoles de l’est ontarien discutent l’idée d’établir une année scolaire de douze mois. Ce qui veut dire des vacances d’un mois l’été, trois semaines à Noël, deux semaines de relâche en mars et plusieurs pauses de deux ou trois semaines au cours de l’année.

    Je suis complètement en désaccord avec ce nouvel ajustement. Plusieurs entre nous, soit adolescents, parents, employeurs ou enseignants ont besoin de deux mois libre l’été au lieu de un.

    Pourquoi?

    Les V A C A N C E S!!!

    Premièrement, il n’est pas facile pour les parents de prendre des vacances à d’autres moments que durant l’été. D’autant plus, l’été est la période préférée de vacances pour la majorité des canadiens. De même, les familles n’ont pas tous les moyens pour se payer des vacances dans le sud l’hiver.

    La productivité et la frustration!

    Les organisations où travaillent nos parents se sont ajusté au fil des années à une réduction de la charge de travail durant la période d’été. Cette période favorise la prise de vacances. La productivité des organisations pour cette période tombe pour l’ensemble des organisations et non pas pendant plusieurs périodes au cours de l’année tel que le nouveau model le suggère. Ottawa est une ville gouvernementale. Le nombre moyen de jours de vacances des employés est élevé. En conséquence, avoir qu’un seul mois pour les vacances avec la famille durant la période estivale créera beaucoup d’angoisses et de frustrations parmi les employés.

    Un système bien accepté!

    Puisque les parents ne peuvent pas prendre des vacances quand ils veulent, il ne serait pas facile de trouver des garderies à temps pleins ou des camps d’activités disponibles pour toutes les semaines de vacances. Ceci est un des plusieurs exemples que l’on pourrait donner par rapport au niveau d’adaptation requis. Selon moi, il n’est pas très logique de changer le calendrier scolaire et d’affecter toute la population active sans que les autres organismes changent eux aussi ou adaptent leur cédule en fonction du calendrier scolaire. Pensons y bien. Pendant des années, les organisations, la société en générale, s’est adaptée un mode de fonctionnement bien accepté. Le système scolaire est au coeur de ce mode de fonctionnement. Il a été rodé pendant des années. Changer qu’un seul élément de ce système, le calendrier scolaire, risque de débalancer le système pendant plusieurs années.

    Les économies d’été!

    Un mois de travail durant l’été sans le tracas des études est une période vraiment trop courte pour accumuler des économies. Plusieurs familles comptent sur les économies d’été amassées par les enfants pour amortir les dépenses créé durant l’année scolaire. Pour les employeurs, cela veut dire une main d’œuvre en abondance pendant une période trop courte. Pour d’autre, cela veut dire le contraire.

    Les coûts de fonctionnement et les taxes des citoyens!!

    Fonctionner sur une période plus longue durant l’été aura comme conséquence d’augmenter considérablement les coûts de fonctionnement. Les écoles devront s’assurer d’avoir un environnement propice à l’apprentissage en offrant des pièces bien climatisées pour les mois de juin et août. Or, la majorité des conseils scolaires ne sont pas actuellement en mesure d’offrir de telles installations sans avoir à faire des investissements majeurs. Les prix d’énergie d’aujourd’hui ajouteront à la pression des conseils scolaire pour augmenter les taxes scolaires afin de pouvoir payer les nouveaux coûts en électricité et en climatisation. La période de non fonctionnements durant les vacances de Noël augmentera les risques de bris causés par le froid et donc les assurances. Encore d’autres coûts.

    Je crois que cette proposition ne concerne pas la favorisation de l’apprentissage mais plutôt une stratégie pour faire payer les parents d’avantages et de déranger tout le monde.

  28. Plusieurs personnes, qui sont la plupart des étudiants, s’opposent à l’idée de modifier le calendrier scolaire. Cette modification a pour but d’améliorer l’éducation des enfants. Le nombres de jours de vacances restent le même mais cette modification a pourtant plusieurs inconvénients.

    En premier lieu, les étudiants qui veulent se ramasser de l’argent pendant l’été, pour leurs études ou pour autres grosses dépenses, et qui veulent se concentrer seulement sur leurs études lors des mois d’école n’auront qu’un seul mois pour travailler et en un mois, on ne se fait pas beaucoup d’argent. Pendant les 2 mois, nous pouvons nous reposer, nous amuser, passer à autre chose et nous preparer à aller dans un niveau plus haut. Certains élèves qui n’ont pas passés un ou plusieurs de leus cours on besoin de les reprendres. Beaucoup n’iront pas car ils vondront passer leur seul mois de vacance à s’amuser. Les enseignants qui veulent approfondirent leurs connaissances prennent parfois des cours pendant l’été mais si le calendrier scolaire changent, où prendront’ils le temps de profiter de l’été, de preparer leurs cours et de prendre le cours d’approfondissements?

    De plus, la modification vient bouleverser l’ordre traditionnellement établi depuis des décennies qui nuit actuellement pas à la réussite des enfants. Je me suis renseignée et ce que j’ai su est que les enfants commenceront l’école la 2e semaine d’août, pourtant ils n’ont pas considerer qu’à ce mois il fait encore beaucoup trop chaud et les élèves ne sont pas concentrés avec les températures du mois de juin alors comment vont’ils être lors des grosses chaleurs de plus de 30’C sans oublier l’humidex. De plus le coût sera très élevé en clamitisation car les classes seront très chaudes et les enfants auront besoin de l’air fraîche. Lors des grosses chaleurs, les élèves ainsi que les enseignants perdront tout intérets et ça ne sera pas propice pour une bonne éducation.
    Tout élèves attendent toujours avec impatience le dernier jour d’école. Les vacances d’été sont là pour s’amuser, voyager, camper, voir de la famille, reprendre des forces et se décompressés. Toutes personnes que ce soit les élèves, les parents ou les enseignants ont tous besoin de ces deux mois de vacances.

  29. L’école à l’année longue, une réalité!?

    Cette année, deux écoles du secteur d’Ottawa ont participées à un projet mère de l’école à l’année longue. Pourtant ce projet a été considéré dans plusieurs écoles, dont la majorité ont refusée. Pourquoi est-ce que la société de notre jours en fait un débat? En tant qu’étudiant je trouve que ce processus scolaire serait moyennement dépressif après quatre ans d’école secondaire et je suis contre le fait qu’elle soit imposé ici à l’école secondaire Embrun.

    Il faut dire que le but de l’école à l’année longue est pour que les élèves ne soit pas aussi fatigués après une longue période de temps scolaire, mais je pense que notre société n’est pas prèt à ça, pourquoi!? Regarde la réaction de la plupart des écoles secondaire de l’Est-Ontarien, ils ont rejetés ce concept après l’avoir étudié suffisament pour en venir à cette conclusion. D’autres écoles auraient aimées l’avoir en marche, mais les parents de la majorité des élèves l’ont refusé. Ma réaction est de la même, il ne faut pas laisser un tel plan passer dans notre école. Pour moi l’été c’est l’été, là ou on peut relaxer sans penser aux classe dans un endroit plus frais comme une piscine, mais ce n’est pas toutes les écoles qui on l’air climatisé et pour cette raison je croit que la concentration se ferait encore moins, à moins de dépenser des milliers de dollars pour cette cause que certaines écoles n’ont pas.

    Deuxièmement, les professeurs d’écoles auront des vacances plus rependu dans leur année, mais ce n’est pas quoi la majorité des enseignants veulent. D’après Mme. Martin de l’Ecole secondaire Embrun,  » En tant que mère de famille, il faut dire que nos vacances sont majoritairement en été, puisque dans le pays où nous vivons, le seul temps qu’ont puissent aimer notre sortie est en été à moins que c’est pour du ski ou n’importe quel autre loisir qui nécessite la neige. ». C’est vrai que ce n’est pas seulement pour les parent et enseignant, mais qu’est-ce que nous, les étudiants, vont faire si nous n’avons plus nos été de deux mois? En majorité plusieur compagnies offre des emplois aux étudiant durant les deux mois d’été et c’est comme cela que nous ramassons notre monnaie pour aller à l’université ou au collège, donc si l’école nous enlève ça, il nous enlève notre éducation post secondaire aussi! Les emplois à temps partiels aussi vont être troublé par les changements, qui va remplacer les employé à temps plein si ils prennent leurs vacances en été?

    Dernièrement, comme M. Hudon (un enseignant en éducation physique à mon école)a dit, « Ce n’est pas dans notre culture qu’il y ait de l’école en été ici… » Le style de vie changerais, et moi je trouve que les adolescent ont le droit de penser à autre chose que l’éducation durant l’année, sinon le ministre de l’éducation serait entrain d’absorber notre créativité et intérêt pour les loisir hors du temps de l’école. Par exemple je fait de la plongé sous marine et de mon point de vue, j’ai de besoin de été sans école pour prolonger mes habiletés en tant que plongeurs sous-marin, et pour vous donnez un exemple de combien de temps, la licence pour être un Plongeur de Survie est d’environ un mois et demi, et si je m’appliquerais seulement après l’école, mes notes en serait pénalisées.

    Pour en finir, j’aimerais mentionner que oui ont peut peut-être s’adapter à ce changement s’il est imposé, mais il faut tenir compte que ça nuirait non seulement aux étudiants comme moi mais aux parents et aux enseignant qui ont des enfants qui veulent partir en vacance. Aussi ce n’est pas une façon d’économiser notre argent si il faut installer de l’air climatisé dans chaque écoles, je suis certain que cette monnaie serait mieux placé en quelque part d’autre.

    Dr Koliss,

  30. Améliorer le système éducatif?

    Adapter notre calendrier scolaire au mode de vie, ça vous semble ridicule? Pourtant, les congés actuels sont basés sur une routine dont nos générations précédentes pratiquaient. C’est la raison pourquoi on y retrouve deux mois de vacances durant l’été, deux semaines pour célébrer Noël, ainsi qu’une semaine de congé en mars pour profiter pleinement de l’hiver.

    Autrefois, les jeunes devaient considérer leur terre comme priorité principale. L’éducation était importante afin de s’instruire mais seulement pour des connaissances de base. Les écoles devaient mettre a jour un calendrier qui laissait les jeunes travailler sur la ferme l’été pour une durée d’environ deux mois.

    Cependant, les temps ont changés et les gens évolués. Les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus a s’inquiéter de labourer les champs et aider a la maison lors de leurs vacances. Ils peuvent relaxer, socialiser, profiter de la vie. Tout ça paraît parfaitement ordinaire puisque nous vivons a cette époque. Au bout du chemin, est-ce vraiment constructif de se permettre un tel repos? Après de longue vacances agréables, le cerveau de l’élève oubli les notions apprises en classe. Il est très difficile de reprendre en septembre ce que l’on a laissé de côté en juin. La matière prend donc plus de temps a s’enseigner puisqu’un survol de l’année précédente doit être effectué regulièrement.

    Logiquement, la modification du calendrier scolaire fait bon sens. Les études sont très importantes pour pouvoir poursuivre une carrière stable dans les années qui suivent. Le futur, le marché du travail, dans les années qui suivent… D’accord, il faut planifier d’avance, mais que ce passe-t-il présentement dans nos vies d’aujourd’hui, nos vacances, notre vie sociale? L’aspect social ne doit pas être confondu avec l’aspect académique. Les deux mois de vacances durant l’été aident beaucoup a la séparation des deux côtés.

    Après avoir travaillé aussi fort pendant dix mois, les élèves sont fier d’eux même et anticipent un bon congé qui les félicitent de leur perséverance et ardeur démontré au courant de l’année. C’est toujours plus profitable une vacance de longue durée qu’une vacance courte répétitive.

    Les élèves ayant des parents divorcés, ce qui est de plus en plus fréquent dans la génération actuelle, doivent souvent passer une ou deux semaines chez le parent qui ne possède pas la garde constante de l’enfant. Si celui-ci pense pouvoir accumulé de l’argent au courant de son congé estival, il est probable qu’il face une rentrée scolaire décevante. Sur un mois, deux semaines arrachent déjà la moitié des vacances. Les emplois d’été a temps plein sont rarement offert lors des vacances de noël, du congé de mars et les quelques semaines durant l’hiver.

    En conclusion, le calendrier scolaire alternatif, un mois l’été, trois semaines à Noël, et plusieurs pauses de deux ou trois semaines pendant l’année, ne fait pas fureur dans la petite communauté d’Embrun. Village d’origine agricole, il tient a garder l’école et son horaire plutôt tradiontielle. Les villes peuvent faire ce qu’ils veulent pour améliorer le système, par contre, ce sont les petits villages qui prennent en considération les gens et leurs besoins.

  31. L’école a l’année long , c’est tu une bonne idée.
    Depuis de nombreuses années, les conseils des écoles catholiques française de l’Ontario parlent de changer le calendrier des cours à l’année longue. Présentement, je suis un élève en onzième à l’école secondaire d’Embrun. Moi, je suis contre cette préposition pour de nombreuses raisons. Pour appuyer mes points, j’ai demandé lavis de plusieurs professeurs et de parents. Dans ce texte, vous allez retrouver des pours, des contres, des pourcentages et beaucoup autres choses.
    Les vacances d’été on été instaurer pour la saison des récoltes, des foins, etc. Alors l’école accordât des vacances pour que les étudiants puissent aider leur parent et sans manquer trop d’école. Depuis ce jour là, nous avons des vacances d’été et maintenant ils parlent de les enlever pourquoi??? Les vacances d’été, c’est rendu une tradition pour tout le monde et tous les jeunes attendent impatiemment le dernier jour de classe pour ces belles vacances. J’ai fait de nombreuses recherches pour trouver pourquoi ils voudraient changer cette tradition et leur plus gros argument est que les élèves oublieraient moins de choses apprises pendant l’année avant et les élèves seraient plus aptes à reprendre une routine scolaire. Moi je suis contre cela parce que moi l’été, je dois travailler pour payer toutes mes dépenses. L’été c’est le temps de l’année où tous le monde font des activités, visite le monde.
    J’ai fais un interrogatoire auprès des professeurs pour voir ce qu’ils en pensaient de bannir les vacances d’été et ils m’ont répondu : Je ne pense pas que c’est une bonne idée parce que nous les professeurs nous utilisons ce temps pour étudier les nouveaux programmes alors si nous n’avons plus ce temps pour étudier où allons nous le prendre? (pendant le temps des cours) Nous n’allons plus avoir de temps pour passer des vacances avec nos familles.
    J’ai fait un petit sondage et j’ai eu 5% du monde qui sont pour et 95% on dit que sa serait une très mauvaise idée.
    Pour les petits du primaire, ce serait peut-être une bonne idée pour eux parce qu’ils trouvent cela trop long les deux mois de vacances. Ils s’ennuient à la mi-août et attendent la rentrée avec impatience mais pour les plus vieux à mon point de vue, ce serait une très mauvaises idée car il y a plus de points négatifs de que positifs. L’économie en souffrirait beaucoup car les étudiants font des remplacements ainsi il se font de l’argent et les employés eux peuvent prendre des vacances bien méritées. En changeant le système de vacances, on perturberait complètement l’économie d’un pays.
    Maintenan, je viens de vous donner mon opinion mais en ce moment c’est vous qui devait faire votre choix.

  32. L’école à l’année longue… Pas question!!!

    Depuis la deuxième guerre mondiale, les élèves on une semaine de congé au mois de mars, deux mois de congé à l’été et deux semaine au mois de décembre et Janvier (pour Noël et le jour de l’an). Pourquoi brisé ce cycle?… Il y en ce moment plusieurs débats à ce sujet dans les conseils d’école. Un grand nombre de gens veulent garder la même routine mais il y en a quelque uns qui veulent enlever les deux mois de vacances à l’été et en rester seulement un. Ils veulent disperser l’autre mois en périodes de deux semaines au long de l’année.

    Pas question! Si nous serions un pays à une saison cela serais peut-être considérable mais ici au Canada (Ontario) nous en avons quatre! Selon les recherches il est prouvé que les écoliers préfèrent l’été comparé à tous les autres saisons dans l’année. Les deux mois de vacances à l’été permettent aux écoliers de récupérer complètement avant une nouvelle année scolaire. Les vacances d’été permettent aux familles de prendre des vacances en tant que familles mais qu’est-ce qui arriverais si toi et ton frère ou ta soeur fréquenterais une différente école. Oui vous pourriez prendre des vacances ensemble au mois de juillet mais qu’est-ce qui arrive si tu veut te ramasser de l’argent dans ton seul mois de vacances. Qu’est-ce qui passe en premier ,passer du temps avec ta famille ou de l’argent? (Tout les employé prennent leur vancances en dedant d’un mois au lieux de 2, conflis)

    Deuxièmement avec ces changements , comment les étudiants pourrait-ils se ramasser de l’argent pour le collège ou l’université. Est-ce-que les collèges et les université s’accommoderai aux changements ? Je ne suis pas trop sure de cela.! Une cessions a l’université te coûte environ huit mille dollars! Si tu commence à te ramasser de l’argent à chaque été de ton secondaire il est possible de payé tes études sans t’endetter. Les entreprises on pas besoins des étudiants au cours de l’année, il on juste besoin des élèves l’été car les employés a temps plein prennent leurs vacances l’été et non au mois d’octobre! Oui les élèves qui veulent ramasser de l’argent peut travailler au long de l’année mais cela a été prouver que les élèves qui on des emplois a temps partielle excelle moins que ceux qui on pas d’emploie.

    Dernièrement, ce n’est pas toutes les écoles qui on un budget qui peut permettre à l’école d’installer un système d’air conditionné. Si les école acceptent ce changements, il va avoir de l’école pendant le mois le plus chaud de l’année, le mois d’août! Dans notre région il y a quelques écoles qui sont sur le seuil de la fermeture, je suis sure qu’ils n’ont pas les moyens de posé un système d’aire conditionné . Je suis sure que le gouvernement donneras pas ou très peut d’argent au conseil pour aider aux écoles en besoin. Si ces changement se produisent et que ton école a pas les moyens de posé un aire conditionné ,serais tu capable de travaillé et de te concentré dans des classes qui ont des chaleurs de 25-30 ? Je suis sure que quelque recherches pouvait vous convaincre qu’une classe de 25-30 n’est pas un environnement favorable pour un apprentissage saint.

    En conclusion, ce changement causerais une grande difficulté pour les étudiants qui veulent se ramasser de l’argent pour leurs études poste-secondaire, cela serais très difficile de prendre des vacances dans 1 mois ,plusieurs conflits entre les conseils scolaires
    Stéphanie. L

  33. Personnellement, je suis un peu ambivalente à ce sujet. Le calendrier offre autant des désavantages et que des avantages. Je suis d’accord avec certains d’entre vous. Le calendrier équilibré offrirait la chance aux gens de faire différentes activités, en hiver comme en été, de partir en vacances dans le Sud en hiver, etc. Et côté oubli, je suis aussi d’accord. En deux mois, les élèves ont le temps EN MASSE d’oublier ce qu’ils ont appris à l’école.

    Côté désavantage, c’est sûr que ça pourrait devenir fatiguant. Mais de là à tomber sur une pente glissante et dire que le calendrier équilibré va entraîner une hausse du décrochage scolaire? Je ne sais pas. Ce qu’il faudrait c’est une étude sérieuse sur le sujet un peu comme il se fait présentement à l’école de Toronto mais pas seulement dans une école. Peut-être aussi suivre ces élèves tout au long de leur secondaire, disons, et voir si il y a réellement des effets bénéfiques et quels en sont les conséquences négatives. Les écoles aux calendriers équilibrés pourraient peut-être devenir des écoles « alternatives »?

    J’avoue, toujours aller à l’école me semble l’enfer. Mais peut-être que ce ne serait pas aussi pire que ça. Peut-être pensons-nous que ce soit l’enfer parce que nous ne sommes pas habitués à ce genre de calendrier?

    J’ai gradué du secondaire il y a deux ans et je me souviens encore que je trouvais que je n’avais pas assez de congé. En Ontario, les journées pédagogiques sont inexistantes (si on compare aux nombres de journées pédagogiques et de journées flottantes au Québec, je les envie!!) et c’est ça qui est le problème. Le manque de congé en dehors des congés classiques (Noël, semaine de mars, Pâques). En ayant un calendrier équilibré, les élèves (et les enseignants) auraient la possibilité de se changer un peu les idées plusieurs fois par année au lieu de deux.

    Pour ce qui est de la température, un autre gros désavantage, je suis certain qu’il y ait un moyen de régler ce problème. L’air climatisé centrale… Et pour ceux qui pensent « Oui mais qu’est-ce qui arrive aux écoles qui n’ont pas de budget pour se payer l’air climatisé centrale pendant deux mois? » Je répète: l’école alternative. Pas obliger que ce soit toutes les écoles du Conseil scolaire qui adoptent ce mode-là. Suffit de choisir l’école la plus favorable.

    Il y a d’autres aspects négatives et positives bien sûr mais avant de se prononcer, je crois que des études sérieuses sur le sujet devraient être réalisés et analysés. Ensuite on verra. Après tout, le calendrier équilibré devrait être un projet à long terme et non imposer sans fondation ou recherche.

  34. moi jai sa a dir en se moment je me prépar un une grosse production écrite et c’est vraiment « pas le fun » pi se que jai a dir c’est que sa calendrier moi personnellemnt ne me convien pas ( le calendrier équilibré ) parceque jai trop besion de mes vacanse d’été et puis je ne suporterais pas d’aller a l’école en aout même si il y aurai de la climatisation . De plus sa serais DÉPRIMENT de resté en dedand un parti de l’été ou il fait généralement beau!

  35. la proposition devrait être soumis au référendum. Tous les enseignants et enseignantes ainsi que les élèves devraient avoir un mot à dire avant d’adopter un calendrier adapté soit-il.

  36. Je trouve que ses un bone ides car il y a des enfant que pandan toute les vancase fand que samuser et quan tile arive a l’école il dise eeeee je sais pas. Et il étai prouver stientifiquement que ci en réste plus q’une semaine sans étudier en comece a perdre des conaisence.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s