Une ville de rêves

Ma contribution au projet 400 ans 400 blogues sera assez brève; et très personnelle.

Juste quelques mots pour dire et me souvenir que ça a été une expérience extraordinaire de revenir à Québec cet été — au coeur de la fête — et de redécouvrir ma ville; notre ville.

Quelques mots pour dire que je suis heureux d’être de retour; heureux d’avoir choisi de me réinstaller à Québec après ces presque-trois-ans passés à Paris — une autre ville extraordinaire.

Quelques mots pour témoigner du fait que nous avons choisi Québec parce que c’est une ville de taille humaine, où la vie quotidienne (familiale et professionnelle) est plus simple que dans de plus grandes villes et que cela nous laisse, concrètement, beaucoup plus de temps pour réaliser nos projets… et pour rêver sans cesse à ceux qui suivront. Nous l’avons choisi aussi parce que c’est une ville inspirante; une ville phare d’une culture dont nous sommes fiers.

Quelques mots pour dire que je suis fou de Québec quand elle est une ville créative, une ville d’idées; une ville de projets — une ville d’où on se projette dans l’avenir. Une ville éducative. Je suis fou de Québec parce que c’est une ville qui, forte de son histoire (dont il a été trop peu question cet été), est encore à inventer. Comme le pays dont elle est la capitale.

Quelques mots pour dire que j’aime rêver à Québec.

Un commentaire

  1. J’aime bien que vous écriviez «  »j’aime rêver à Québec » » ».

    Pour différentes raisons je viens de séjourner plusieurs mois à Québec, plus précisément sur les quais du Vieux Port, là où on peut sentir chaque matin le fleuve et voir son ouverture vers l’île d’Orléans… c,est un endroit merveilleux pour rêver… je m’y suis promené presque chaque matin…
    Je vais y revenir, mais pour le moment la vie m’amène ailleurs ( une semaine dans la neige du Massif, deux semaines à l’étranger, un projet ailleurs,,,,etc…. )

    Toutefois, je vous endosse à 100% lorsque vous écrivez que nous avons trop peu parlé de son histoire à l’occasion du 400e… Québec est forte de son histoire, oui et c’est un aspect que j’y apprécie

    je vous invite à cet effet à lire mon billet du début décembre « Le legs de la France et la Société du 400e », ou encore mon billet « La démission du ministre Couillard (13 juillet) »… où même le billet que j’ai mis en ligne le 31 janvier dans le cadre de 400ans-400 blogues… où j’espère des pistes pour construire l’avenir et faire de Québec une ville culte

    Salutations blogueuses

    Alain Lavallée
    «  »Québec en Amériques »

    http://quebec.blog.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s