Effrayant portrait d’un inconnu à partir des traces qu’il a laissées sur le Web

Un twit de Martin Lessard attire ce matin mon attention sur un texte publié dans Le Tigre qui est absolument renversant. L’auteur y fait le portrait d’un internaute inconnu, Marc L***, à partir des traces qu’il a laissées ici et là sur le Web… ouf! L’effet est effrayant.

« Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. C’est sur toi qu’est tombée la (mal)chance d’être le premier portrait Google du Tigre. Une rubrique toute simple : on prend un anonyme et on raconte sa vie grâce à toutes les traces qu’il a laissées, volontairement ou non sur Internet. (…)

Je préfère te prévenir : ce sera violemment impudique, à l’opposé de tout ce qu’on défend dans Le Tigre. Mais c’est pour la bonne cause ; et puis, après tout, c’est de ta faute : tu n’avais qu’à faire attention. »

J’y reviendrai certainement, mais il faut le lire. Et le faire lire, aux ados, dans les écoles, notamment.

Pas pour condamner; pour faire réfléchir.

4 commentaires

  1. Tu ne seras peut-être pas d’accord, mais je ne suis pas effrayé du tout. Je suis moi-même un utilisateur de Flickr (et ancien utilisateur de facebook, qui m’ennuyait plus qu’il ne m’effrayait).

    Évidemment que chaque information déposée sur un site visible à tous pourrait être utilisée pour tracer un « portrait » de son sujet! Tout ce que Le Tigre a fait, c’est résumer en un texte unique un sous-ensemble des infos disponibles, et publiées librement par « Marc ».

    Si je publies un album Flickr qui porte le titre « Voyage en Corse », dois-je être surpris -et surtout effrayé- de constater que quelqu’un sait que je suis allé… en Corse?

    Le respect de sa propre vie privée relève de la plus élémentaire des prudences. Si quelqu’un souhaite tracer un portrait de ma vie à partir du personnage très partiel que je laisse voir en ligne, libre à lui. Cela ne restera qu’un portrait du personnage en ligne, et non de moi. À moins que je ne sois assez imprudent pour publier librement des informations très personnelles, évidemment. :)

  2. Et j’ajouterais une chose: je peux apprendre bien davantage d’infos utiles et sensibles à propos de mes voisins en examinant le contenu de leur boîte aux lettres, et même de leurs poubelles si le coeur m’en dit. À la différence que ces infos seront beaucoup plus critiques et les bribes d’infos publiques glanées à propos de « Marc » qui sont, en y réfléchissant, plutôt anodines et relevant de l’anecdote plutôt que de l’info bancaire, réellement privée et sensible.

    On ne pourra jamais empêcher un individu mal intentionné d’utiliser l’info qu’on distribue çà et là. Au fait, as-tu vérifié la fiabilité du dernier serveur de restaurant à qui tu as remis ta carte de crédit dernièrement? Non? Et pourtant, il avait alors en main une info beaucoup plus sensible que tout ce que Le Tigre a pu trouver sur « Marc », en autant qu’on puisse qualifier de trouvaille le fait d’énumérer ce qui est déjà public…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s