Quand un livre gazouille…

9h08: Un auteur français, qui habite Québec pour l’année, est en voyage à Toronto. Il formule un commentaire sur Twitter au sujet du guide de voyage qu’il utilise.

9h46: L’éditeur québécois, qui séjourne à Bangkok, lui répond qu’il a pris note de son commentaire et que la prochaine édition du guide en tiendra compte.

Il fallait garder une trace de ça.

Un commentaire

  1. dont acte, et message transmis à Daniel – les guides Ulysse sont parfaitement agréables et le fait qu’ils soient aussi dispo en numérique (même si là on avait simplement le guide papier) c’est un bel exemple – m’étais permis ce twit « à chaud » sur le MOCCA mais trouver l’hôtel, ou autres indications (sur Kensington Market ou autre) le guide Ulysse a fait et bien fait son travail – après, les villes changent sans cesse et je suppose que votre Toronto change même un peu plus vite que les autres, on s’y sent bien, quelle ville tonique, beau laboratoire du monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s