Carnets de…

Il y a quelque chose de magique à écrire un texte comme Quelque part? N’importe où!, un mardi soir, seul chez soi, juste avant de se coucher, et se réveiller le mercredi matin en constatant qu’il a trouvé écho sur Twitter — mieux: qu’il a donné lieu à un échange aux allures de jeu de piste.

Commentaire de François qui a identifié le livre et l’a relié à un de ses textes.

Commentaire de René qui s’était récemment intéressé à l’auteur.

Courriels aussi, de quelques personnes qui l’ont particulièrement apprécié.

Et, comme si ce n’était pas assez… se faire offrir la photo placée en haut de ce texte par ma mère, qui l’avait prise dans le processus de gestation de deux expositions prochaines, et qui sied à merveille au texte de la page 83 — et à ce que je connais maintenant de l’oeuvre de Depardon.

Je vous ai dit que j’aimais le mot doute?

C’est pour ça qu’on écrit. Pour ces moments-là. Pour cette magie-là.

– – –

Geneviève DeCelles
http://www.genevieve-decelles.qc.ca/

Prochaines expositions:

Aperçus
L’espace contemporain galerie d’art de Québec
13 au 18 novembre 2012
Rencontre avec l’artiste: samedi le 17, de 13h à 17h

Présences
Théâtre de la Bordée
6 novembre au 1er décembre 2012
Pendant les représentation de la pièce Les chaises d’Eugène Ionesco

2 commentaires

  1. ce qui ne nous dit toujours pas, dans tous tes voyages, dans quelle ville se situait la scène du bus avec le gars qui distribuait les pages… mais tu es libre de ton secret! – merci pour ce rebond, pas la première fois nous tous qu’on y assiste en direct sur web…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s