L’économie du savoir et les conditions de l’innovation

IMG_7230
Je me suis réjoui de lire dans Le Devoir de lundi un billet d’Éric Desrosiers intitulé L’économie du savoir — dans lequel celui-ci nous invite à élargir l’idée qu’on se fait de ce concept qui est malheureusement de plus en plus utilisé pour dire un peu tout et n’importe quoi. Extraits:

La fameuse économie du savoir ne se limite pas aux sciences et technologies, ni à ses spécialistes. Elle est le domaine de presque tous les champs de l’activité commerciale humaine et elle peut être le fait d’ingénieurs, de comptables, de sociologues, de gestionnaires en ressources humaines, d’artistes ou d’éducateurs.

Dans ce contexte, l’université constitue évidemment un lieu privilégié non seulement pour apprendre toutes sortes de connaissances générales et techniques, mais aussi, et peut-être surtout, pour apprendre à apprendre, et apprendre à inventer à partir des nouvelles technologies qui viendront, des problèmes auxquels on sera confronté, et des occasions qu’on saura reconnaître et saisir.

[Et] notre réflexion ne doit pas s’arrêter là. Si l’on dit que ce qui fera le succès des économies et de la carrière des gens dépendra de leur capacité d’adaptation et d’innovation dans un monde en changement constant, on comprend qu’il y sera à tout le moins essentiel de savoir lire, écrire, communiquer, pianoter sur un ordinateur et penser.

Je suis évidemment d’accord avec tout ça — et cela rejoint, très directement, ce que j’ai déjà exprimé dans ce texte, où je proposais d’ailleurs d’adopter le terme « économie de l’apprentissage » plutôt que « d’économie du savoir ».

C’est également à la base de ce qui m’amène à croire un peu plus chaque jour, depuis plus de dix ans, à l’importance de penser le développement des villes comme des cités éducatives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s