Faire une lecture engagée du Soleil

IMG_7586.jpg

J’ai lu Le Soleil de ce matin avec les échanges du vendredi sandwich en tête. Ça m’a amené à faire quelques observations:

Je me réjouis que le maire Labeaume demande au ministère des Transports de «faire des simulations informatiques afin d’évaluer la pertinence de construire un troisième lien à l’est de la région… ».

J’ajouterais personnellement que de telles simulations doivent aussi être faites pour le scénario d’un troisième lien à l’ouest — et qu’elles doivent être rendues publiques rapidement, de manière à alimenter le débat public. Il faut faire confiance à l’intelligence des citoyens en leur fournissant de l’information de qualité. Autrement les débats et les consultations sont inutiles — voire nuisibles.

ACTION: J’ai envoyé un courriel au maire pour l’encourager à préciser sa demande en ce sens. Pour ceux et celles qui voudraient faire de même, c’est ici.

Je me suis aussi réjoui de lire la lettre dans laquelle une vingtaine de personnes demandent d’accélérer le déploiement d’un transport collectif moderne à Québec. Leur texte est constructif et réussit à éviter le piège d’opposer le développement du SRB à d’autres aménagements possibles (et potentiellement nécessaires) au réseau routier de la capitale.

ACTION: J’ai envoyé un courriel au président de la Chambre de commerce pour le féliciter d’avoir signé cette lettre et lui demander de transmettre ce message aux autres signataires. Ceux et celles qui voudraient faire de même trouveront son adresse ici.

J’ai également apprécié le texte de François Bourque, qui adopte un point de vue pédagogique tellement nécessaire en rapport avec la présence des musulmans à Québec: «… quelques clés qui peuvent aider à mieux, je crois, à mieux comprendre qui sont les musulmans de Québec et comment améliorer le « vivre-ensemble »».

ACTION: J’ai transmis un commentaire à la rédaction du Soleil pour signaler mon appréciation de ce texte. J’ai utilisé ce formulaire.

J’ai aussi aimé lire le texte de Jean-Marc Salvet, qui témoigne de l’importance de la réaction des citoyens pour faire réagir le gouvernement. Il met aussi en lumière l’importance du travail des chroniqueurs — Michel Girard, dans ce cas — quand ils décident d’approfondir un sujet plutôt que de se contenter de rester dans l’opinion. Tout à fait dans l’esprit des sandwichs du vendredi.

J’ai finalement souri en voyant la page de publicité du Syndicat canadien de la fonction publique qui encourage les personnes retraitées de l’Université Laval à communiquer avec les députés de la région, en publiant leurs adresses, téléphones et courriel.

À croire qu’il y a quelque chose dans l’air… Peut-être quelque chose comme le début d’un réveil sur l’importance pour les citoyens de prendre les moyens pour se faire entendre.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s