Apprendre à écrire en 2008

Une autre perle trouvée dans mon aventure d’archéologie médiatique au fond de mon cabanon: un texte de Daphnée Dion-Viens intitulé Le «texto» n’est pas une menace, publié dans Le Soleil du 26 juillet 2008. Extraits:

Le «texto» n’est pas une menace

Le Conseil supérieur de la langue française ne s’inquiète pas de l’impact du clavardage sur la qualité du français

Le français n’a rien à craindre du langue «texto», souvent utilisé par les ados pour clavarder.

C’est du moins l’avis du président du Conseil supérieur de la langue française, Conrad Ouellon. S’inscrivant contre les discours alarmistes, il affirme que cette nouvelle façon de s’exprimer au clavier représente plutôt «un signe de vitalité et d’adaptabilité de la langue». (…)

«Les jeunes ont des ordinateurs, ils aiment produire du texte n’importe comment, alors laissons-les aller. Ils sont peut-être plus fins qu’on pense. (…) a-t-il affirmé hier au Soleil, en marche d’une conférence prononcée pour clôturer le congrès de la Fédération internationale des professeurs de français, qui s’est déroulé cette semaine à Québec.

Conrad Ouellon refuse donc de voir dans le clavardage une menace. Il va même plus loin en minimisant l’importance d’écrire sans faute «Il ne faut pas faire un drame avec ça (le langage texto), comme il ne faut pas faire un drame avec la faute. Qu’est-ce qui est le plus important, savoir bien structurer un texte ou ne pas faire de fautes? Je préfère quelqu’un qui sait comment organiser sa réflexion. S’il y a des fautes, ça se corrige, il y a des outils qui peuvent t’aider.» (…)

«À l’école, il va falloir accepter la présence de l’informatique et de ses produits dérivés. Je ne suis pas sûr qu’on utilise ça à bon escient. Les correcteurs d’orthographe, ça fait partie des outils d’écriture. Il y a quelque chose d’insensé à laisser des enfants jouer avec un ordinateur à longueur de semaine, alors qu’on leur fait passer un examen avec un crayon et un papier, enfermé dans une salle de classe pendant deux heures. Il n’y a personne qui fait ça dans la vie.» (…)

Ça fait du bien à lire, je trouve.

Je me demande si on pourrait tenir un discours aussi clair aujourd’hui?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s