Il faut démystifier les algorithmes

J’ai quitté Facebook en mars 2018. C’est un choix personnel, que je n’ai jamais regretté.

Je ne me sens pourtant pas moins concerné par les récentes controverses qui concernent Facebook — parce que les effets de Facebook ne sont pas seulement personnels. Le comportement de Facebook, l’entreprise, a aussi des impacts sur la société, dans son ensemble: sur la démocratie, sur la culture, sur l’environnement.

Dans l’éditorial qu’il signait hier dans Le Devoir, Brian Myles souligne que les projecteurs qui sont actuellement mis sur le cas de Facebook ne doivent pas nous faire perdre de vue que l’enjeu est beaucoup plus large que ça. C’est vrai.

Je crois qu’il est grand temps que les États interviennent beaucoup plus vigoureusement, sur tous les fronts — en commençant par encadrer mieux certaines de leurs activités. Certains parlent de les scinder en plus petites entités, voire à nationaliser certaines de leurs activités. Pourquoi pas?

Mais l’ampleur de la tâche ne doit pas servir à noyer le poisson. Il faudra bien commencer quelque part — et il est de plus en plus probable que ce sera par Facebook.

Une chose me fatigue particulièrement dans le texte du directeur du Devoir. Je trouve dommage qu’il nourrisse encore une mythologie savamment cultivée par Facebook (et comparses) selon laquelle les algorithmes seraient des mécanismes mystérieux, sur lesquels on n’aurait pas tant d’influence. C’est une duperie.

Il est faux de dire, comme le fait Brian Myles, que « le cas de Facebook illustre les risques associés au déploiement d’algorithmes qui ne sont pas soumis au contrôle de l’intelligence humaine. »

C’est précisément le contraire qu’a exposé Frances Haugen la semaine dernière! Les algorithmes de Facebook sont justement beaucoup trop soumis au contrôle de l’intelligence (et de la cupidité) humaine!

Il ne faut jamais perdre de vue que les algorithmes sont le fruit du travail réalisé par des êtres humains et que ce qu’ils nous présentent sont les résultats de choix qui ont été faits par des humains.

Nous aurons à débattre de plus en plus dans les prochains mois de l’encadrement des activités des géants du Web. Pour le faire de façon éclairée, il faudra d’abord dissiper la fantasmagorie dans laquelle ces entreprises enveloppent leurs activités.

Il s’agit d’entreprises qui sont guidées par la recherche du profit, qui embauchent des scientifiques dans le but de nous faire adopter des comportements spécifiques.

Il n’y a rien de nébuleux ou d’incrontrôlable là-dedans.

Les fils d’actualité de Facebook, d’Instagram ou de Twitter ne sont pas le fruit de la magie. Les propositions qui nous sont faites sur TikTok non plus. Pas plus que la séquence de musique qui nous est proposée sur Spotify ou sur Apple Music.

Le temps est venu de sortir des contes de fées pour débattre sereinement du monde dans lequel on souhaite vivre.

2 réflexions sur “Il faut démystifier les algorithmes

  1. Savoureuse phrase, j’oserais te la voler, pour appuyer mes propos.
    « Il ne faut jamais perdre de vue que les algorithmes sont le fruit du travail réalisé par des êtres humains et que ce qu’ils nous présentent sont les résultats de choix qui ont été faits par des humains. »

  2. Et pas n’importe quels humains non plus, et pas dans un but désintéressé. C’est de la manipulation de A à Z, basée sur des neurosciences avancées. Mais si j’en parle à un utilisateur de Facebook, je passe pour une vraie folle, puisque LUI, ELLE, ne se fait pas manipuler, ben non. (Ce sont ces mêmes personnes sur qui la pub n’a aucun effet; ben quin.)

    Si j’en parle à quelqu’un qui me vante *sa* page FB (souvent sans réaliser qu’il n’y a aucune possession ni contrôle de sa part là, au contraire) et que je dis « c’est correct, si c’est ton objectif, faut que tu acceptes de jouer la game de FB », je me fais répondre qu’il n’y a pas de game. Ha!

    Alors je n’en parle plus: ça me donne trop l’impression de parler à un fumeur d’écraser. Ce n’est pas la personne qui répond, c’est son accoutumance, et attaquer ça, c’est aller trop loin. (Je le sais: j’ai déjà été accro!)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s