Les distractions qu’on nous prépare…

IMG_3370.jpg

Je trouve que Mario Asselin confond les fantasmes et l’analyse dans sa dernière chronique des Spin Doctors.

La CAQ voudra combler le vide | Journal de Québec | 3 mai 2016

C’est un peu normal parce que c’est le concept même de cet espace du Journal, mais disons qu’il fait dans le sport extrême encore plus que d’habitude!

  • Le PQ se retrouverait devant rien;
  • La possibilité que Régis Labeaume soit candidat;
  • Le transfert de Stéphane Gobeil aurait été le début de quelque chose dont le départ de PKP est la suite;
  • Des transfuges du PQ prochainement vers la CAQ, et même vers QS.
  • etc.

Je comprends que les adversaires politiques ont intérêt à échafauder toutes sortes de scénarios et à en parler sur toutes les tribunes, pour distraire les élus et les militants du Parti Québécois pendant qu’eux tentent de profiter de la situation. C’est de bonne guerre.

Sauf qu’ils savent très bien que c’est dans l’adversité que le Parti Québécois a toujours été le meilleur. Et que c’est en retournant sur le terrain des idées et des propositions concrètes qu’il a su le mieux rallier.

Et que ça adonne bien… parce que c’est en plein là qu’on s’en va.

  • Non, le défi n’est pas de trouver un nouveau sauveur;
  • Ni d’élaborer des stratégies politiques des genre billards à trois bandes;
  • C’est de parler simplement, franchement, de la société qu’on propose.

 

Lire aussi:

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s