L’architecture des écoles

IMG_6808.jpg

Le premier texte que j’ai lu en me levant ce matin m’a fait du bien. C’était l’éditorial de François Cardinal dans La Presse+: Pourquoi pas du beau pour nos enfants? Un texte positif, qui propose quelque chose de concret pour changer radicalement notre rapport avec l’école. Enfin.

L’idée centrale de François Cardinal: « Comme les bibliothèques, les écoles mériteraient d’être construites à l’issue de concours d’architecture. »

Je suis d’accord! Et je pense qu’il suffit pour s’en convaincre de voir comment les nouvelles bibliothèques suscitent l’enthousiasme, partout au Québec, à quel point elles sont instantanément adoptées par la population et deviennent, presque à coup sûr, un immeuble emblématique des communautés qu’elles desservent.

Ça apparaît de plus en plus comme une évidence: ce qui a de l’importance pour la société doit être beau. Les écoles doivent être belles.

***

Question d’approfondir un peu le sujet, je suis retourné dans le livre Demain — que j’ai acheté après avoir adoré le film. Je me souvenais qu’on y faisait référence à une école finlandaise à l’architecture particulièrement réussie. Il s’agit de l’école de Kirkkojärvi.

J’ai fait quelques recherches sur le Web pour en savoir plus, j’ai trouvé ça, ça et ça (vidéo). J’ai aussi trouvé de l’information au sujet de l’école Saunalahti, une autre bâtiment conçu par le même cabinet d’architecture. Deux écoles construites dans des climats semblables au nôtre. Ça fait rêver.

J’ai aussi pris le temps de regarder les vingt minutes d’une capsule vidéo produite l’année dernière par La Fabrique culturelle: L’atelier Pierre Thibault | L’école de demain.

J’ai bien ri quand, à 8 minutes 50 secondes, Jean-René Dufort dit que «s’il était ministre de l’Éducation…» l’architecture des écoles serait sa priorité prioritaire.

J’ai bien ri, parce que c’est en évoquant cette phrase que j’ai conclu mon texte d’hier… en référence à un exercice que j’avais fait en 2003 — sur lequel je m’apprête à revenir.

Mise à jour / complément: je découvre aussi l’organisme Kumulus, qui a pour mission «de sensibiliser le jeune et le grand public à l’importance du design et de l’architecture pour favoriser le développement et l’apprentissage.» Et je suivrai la publication de cette revue française, dont le numéro de février portera sur l’architecture des écoles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s