Je suis Marie-Victorin

La lecture indispensable dans Le Devoir de ce matin est signée par Luc Chartrand dans la page Le Devoir d’histoire.

Êtes-vous Marie-Victorin ou Groulx?

Marie-Victorin et Lionel Groulx ont incarné deux courants — souvent divergents — de la pensée nationale qui continuent de coexister de nos jours

J’ai souvent fait référence au Frère Marie-Victorin sur mon blogue (exemples en 2002 et en 2016) et dans différentes interventions publiques (exemple en 2003).

C’est un homme que je trouve très inspirant. Je lui ai d’ailleurs déjà dit…

La lecture du texte de Luc Chartrand m’a amené à replonger dans quelques-uns de mes livres sur Marie-Victorin (grosse matinée dans ma bibliothèque!) et à analyser avec une nouvelle perspective certains des inconforts que j’ai parfois pu ressentir au cours des dernières années de mon engagement en politique partisane (maintenant en mode pause).

De la bien bonne matière pour alimenter une réflexion à poursuivre.

Ce serait aussi intéressant que Luc Chartrand approfondisse cette réflexion au-delà d’une simple page dans Le Devoir.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s