Qu’est-ce qu’on attend?

85F5F647-88F9-4CD6-837D-85073E5980F4

Mon texte de mardi dernier, au sujet de la démission de Nicolas Hulot, se terminait par «Alors, qu’est-ce qu’on attend?». C’était un clin d’oeil.

Je me suis amusé un peu en terminant le texte comme ça parce que parce que je venais tout juste d’accepter d’être le conférencier invité pour la rencontre de Ciné-psy du mois octobre, qui sera consacré au film de Marie-Monique Robin: Qu’est-ce qu’on attend?

«[Le film] raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. (…) [Son] programme de démocratie participative (…) englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, l’argent, le travail et l’école. [C’est] un hommage à ces élus locaux, éclairés et courageux, qui savent mobiliser l’enthousiasme de leurs concitoyens dans le sens du bien commun.» (Source)

J’ai regardé le film une première fois il y a quelques jours et je peux déjà vous dire qu’il me parle beaucoup. Il soulève plusieurs questions fondamentales qui se posent évidemment aussi au Québec en 2018… et dont on parle trop peu.

Les citoyens d’Ungersheim sont l’incarnation vivante des propos de Cyril Dion dans son Petit manuel de résistance contemporaine. Ils nous présentent très humblement une manière, leur manière, de résoudre le paradoxe de l’action individuelle vs l’action collective. «Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule», disait Gandhi — ce que le très sympathique maire d’Ungersheim nous  rappelle d’ailleurs.

Le film sera présenté au Clap à partir du 7 septembre.

Les informations nécessaires pour s’inscrire à la rencontre, au cours de laquelle je serai conférencier invité, sont au bas de cette page — ainsi que dans le magazine Le Clap (au bas de la page 13, ici en format PDF).

Faites-moi signe si vous vous inscrivez! Ce serait l’fun de vous voir…

AUSSI:

 

Mise à jour du 4 septembre: Le Devoir publie ce matin un texte qui présente très bien le film.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s