Conseil national — 3

J’ai pris part ce midi au dîner des présidents régionaux en compagnie du nouveau chef du parti. C’est un moment que je trouve chaque fois particulièrement précieux parce qu’il nous permet de prendre le pouls rapidement de la situation politique partout au Québec. Cette édition était particulièrement bonne: positive et stimulante.

Tout le monde semble recevoir la proposition principale avec enthousiasme. J’ai vraiment senti que tout le monde avait hâte d’entreprendre les débats qu’elle va évidemment provoquer — convaincus qu’on en sortira renforcé.

***

En après-midi, les participants étaient regroupés dans quatre ateliers. J’ai participé à l’atelier sur la communication et les médias sociaux.

J’ai beaucoup apprécié ce qui a été présenté: du concret, des idées, des exemples. Le message essentiel est simple: c’est plus indispensable que jamais de sortir de notre bulle — sur les réseaux sociaux, bien sûr!, mais aussi dans la réalité de chacune des circonscriptions. Ça peut avoir l’air évident… et pourtant! Et c’est là que le changement de ton auquel nous invite Jean-François Lisée (j’y faisais référence ce matin) peut faire toute la différence.

Je ne partagerai évidemment pas les trucs, outils et suggestions qui ont été présentés, mais je les évoque quand même ici pour que les militants qui n’ont pas pu participer à l’atelier sachent qu’ils existent et fassent le nécessaire pour les obtenir.

***

Une des réflexions que je me suis faite cet après-midi concerne la manière dont on parle des jeunes.

Je l’ai déjà évoqué dans les derniers mois, mais je crois qu’il n’est pas inutile de le rappeler:

C’est un piège d’évoquer les jeunes — comme si c’était un groupe homogène. On tombe encore trop souvent dans ce piège.

Il ne faut jamais perdre de vue que le groupe des 16 à 35 ans est (au moins) aussi diversifié que celui des 36 à 55 ans, par exemple.

Si on veut entrer en contact avec des jeunes, il va falloir apprendre à s’intéresser de façon beaucoup plus précise à ce qui les intéresse, à leurs aspirations et à ce qui les distingue des plus vieux, mais aussi d’autres jeunes de leur âge.

***

Ça va être tout pour le partage de mes notes et de mes réflexions de la première journée du Conseil national.

La suite demain.

Voir aussi: 

Et peut-être aussi:

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s