Les qualités d’un.e leader

6C3A2934-3B53-4045-AF84-E22B6D4AB150

Anne-Marie Dussault demande aujourd’hui sur Twitter:

Quelles qualités recherchez-vous chez un leader?

C’est une très bonne question, à laquelle j’ai envie de répondre librement, sans égard au contexte électoral actuel. J’interprète la question comme une réflexion générale sur le leadership, plutôt qu’une grille pour analyser les chefs de partis. C’est d’ailleurs une réflexion qui pourrait tout aussi bien s’appliquer à la situation d’un.e simple député.e, dans son action locale, ou à celle d’un.e dirigeant.e d’entreprise ou de toute autre forme d’organisation.

Les trois qualités qui me semblent le plus essentielles chez un et une leader sont:

  • L’écoute;
  • La pédagogie;
  • La capacité de mobiliser.

Pour moi, un bon leader ou une bonne leader, c’est d’abord quelqu’un qui est attentif à la réalité de sa communauté et des gens qui la composent. C’est une condition nécessaire à sa légitimité.

C’est aussi quelqu’un qui est habile pour identifier les défis auxquels cette communauté est confrontée et qui est capable de les expliquer clairement, de manière à ce qu’ils soient bien compris par la majorité.

C’est finalement quelqu’un qui sait susciter l’adhésion et qui donne envie aux gens de se mobiliser pour relever ensemble ces défis. C’est quelqu’un qui comprend que son rôle est de faire émerger des solutions à partir de l’intelligence collective, et non pas de trouver des façons de faire accepter «sa solution».

Je trouve malheureusement encore très d’actualité ce texte écrit en 2007 — au moment du décès de la mairesse Boucher — dans lequel je souhaitais l’émergence d’une nouvelle forme de leadership au niveau municipal, encore marqué par une forme archaïque de leadership autoritaire.

Il m’apparaît aussi plus important que jamais de ne pas oublier que le leadership n’est rien si on n’évoque pas aussi le communautéship — soit la manière dont une communauté arrive à interagir avec son/ses leader/s (et ça aussi ça s’apprend, parce qu’il ne s’agit pas seulement de suivre aveuglement);

Et pour cette raison, j’aime toujours autant la métaphore du ski nautique pour décrire le leadership.

Ou, dit très simplement dans les mots de Malcom Knowles:

« …the highest function of leadership is releasing the energy of the people in the system and managing the process for giving that energy direction toward mutually beneficial goals. »

***

La réflexion est générale — mais il est vrai qu’il convient aussi de s’en servir pour juger des attitudes et des propositions des personnes qui sollicitent notre confiance dans le cadre de la prochaine élection.

En demandant par exemple aux candidats et candidates de notre circonscription s’ils/elles prévoient:

  • rencontrer régulièrement les citoyens dans une assemblée publique (au moins une fois par mois) notamment pour solliciter leurs points de vue sur les défis auxquels ils/elles feront face;
  • partager occasionnellement leurs idées et réflexions, et des versions préliminaires de certains documents, afin de pouvoir les enrichir des contributions des citoyens.

Ce que j’attends le plus d’un.e député.e et d’un leader politique aujourd’hui, c’est de savoir faire remonter les bonnes idées qui émergent de la population vers les instances décisionnelles, plutôt que de servir de courroie de transmission pour justifier des décisions impopulaires auprès de la population.

One comment

  1. Pour moi un leader est quelqu’un qui a le désire de contribuer positivement à la société. Il a la capacité de mobiliser des gens autour d’un projet rassembleur ou d’une vision et de mettre en place des actions concrète à sa réalisation.

    Il a aussi des valeurs communautaires très fortes car sa mission est d’aider des gens. Et il est innovateur afin de proposer des solutions novatrices aux enjeux.

    Un ou une élue a aussi pour mission d’aider les gens de sa communauté. Il se doit d’être la voix de ceux-ci a l’Assemblee nationale. Les gens n’ont pas juste envie d’être écouté, ils veulent être entendus et que leurs idées soient considérées. Pour ce faire, je crois que les élus devraient créer de nouveaux canaux de communication afin que les citoyens puissent avoir un meilleur accès à leurs élus et qu’ils puissent partager leurs priorités et proposer leurs solutions aux élus. C’est le fondement même de la démocratie et il faut innover de ce côté!

    Les gens me disent qu’ils aimeraient que les enjeux et les solutions soient mieux vulgarisés. Ils ont le désir de mieux comprendre et les élus devraient prendre plus de temps pour expliquer les choses. Après tout, il s’agit d’une discussion entre les citoyens et les élus et non d’un monologue!

    Finalement je pense u’un ou une élue se doit de faire preuve d’une grande empathie et d’aimer profondément les gens. Être élu est un privilège et une marque de confiance de la part des citoyens!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s