Québec en 1912

Je disais il y a quelques jours que les médias devraient adopter une perspective plus éducative du traitement de l’information. Avoir une attitude plus pédagogique — être des acteurs importants de la vie d’une cité éducative, dans laquelle tout le monde a l’occasion d’apprend quelque chose tous les jours.

Eh bien à tout seigneur tout honneur, je dois lever mon chapeau au quotidien Le Soleil pour son édition d’aujourd’hui.

Prenant pour prétexte le centième anniversaire de la conquête de la Coupe Stanley des Bulldogs, l’équipe éditoriale nous présente habilement ce qu’était notre ville il y a cent ans: le contexte social, l’économie, la vie culturelle, etc. — et, cela, en faisant des liens très intéressant avec la situation actuelle — de façon très pédagogique.

L’ensemble des articles se trouve ici…

Cela aurait été bien ingrat de ne pas le signaler: bravo Le Soleil!

Un commentaire

  1. ou un petit MacAir, Spotify, GoogleEarth, et un voyage en train ou une table de bistrot en terrasse !

    il y a du « Shining » dans ce billet étrange… (et « le terrier » de Kafka pour le bruit à la fin…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s